"La crise de la dette qui touchait la zone euro est passée"

22/09/10 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Trends-Tendances

José Luis Rodriguez Zapatero, chef du gouvernement espagnol, a tenu à rassurer quand à la santé financière de son pays et de la zone euro en général. Il tire au passage les leçons de la crise, plaidant pour plus de convergence au sein de l'UE.

"La crise de la dette qui touchait la zone euro est passée"

© EPA

"Je crois que la crise de la dette qui touchait l'Espagne et la zone euro en général est passée", a déclaré José Luis Rodriguez Zapatero, chef du gouvernement espagnol, lors d'une interview avec les journalistes du Wall Street Journal. Une déclaration qui intervient alors qu'Elena Salgado, ministre ibère de l'Economie, s'est félicitée mercredi matin de la notation attribuée par l'agence japonaise de notation JCR, un triple A, avec perspectives stables.

Selon José Luis Rodriguez Zapatero, l'une des leçons qu'il faut tirer après les turbulences qui ont secoué les marchés européens ces derniers mois, c'est que l'Union européenne a "besoin de plus de convergence pour relancer la compétitivité, et de principes plus forts pour exécuter des politiques économiques et fiscales équilibrées".

Le chef de l'exécutif espagnol, qui avait préalablement rencontré les dirigeants de Wall Street, a indiqué leur avoir transmis le message selon lequel "la confiance a été rétablie", notamment après les tests de résistance européens effectués fin juillet par les banques espagnoles. Il a défendu la cure d'austérité et les réformes mises en oeuvre par son gouvernement, rappelant que l'un de ses objectifs est de réduire les dépenses des ministères de 15 % à 16 % d'ici l'année prochaine.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires