La crise a plus durement touché la Flandre... qui s'en est mieux remise

09/07/10 à 14:26 - Mise à jour à 14:26

Source: Trends-Tendances

Le PIB flamand a reculé de 3,3 % en 2009, contre 2,5 % pour son homologue bruxellois et 2,7 % pour le wallon. En 2010, en revanche, la croissance sera plus forte dans le nord que dans le reste du pays.

La crise a plus durement touché la Flandre... qui s'en est mieux remise

© Belga

La récession économique de 2009 aura frappé plus durement la Flandre. Ainsi, le PIB flamand se serait replié de 3,3 % alors qu'en Wallonie et à Bruxelles, il aurait baissé de respectivement 2,7 % et 2,5 %. C'est indique la projection économique régionale présentée vendredi par le Bureau fédéral du plan, l'Institut bruxellois de statistique et d'analyse, le Studiedienst van de Vlaamse Regering et l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique.

En 2010, la reprise progressive de l'activité se traduirait par une croissance légèrement plus élevée en Flandre (1,6 %) que dans les deux autres régions (1,3 % en Wallonie et à Bruxelles). A moyen terme (période 2012-2015), les régions retrouveraient des taux de croissance comparables à ceux enregistrés avant la crise.

La baisse des PIB régionaux en 2009 s'est accompagnée de pertes d'emploi dans les trois régions. Des pertes devraient encore être observées en 2010 et, sur l'ensemble des deux années (2009 et 2010), le recul de l'emploi serait proportionnellement plus important en Flandre que dans les deux autres régions.

Avec la reprise économique, l'emploi repartirait modestement à la hausse en 2011 avant de rejoindre, à partir de 2012, un rythme d'augmentation similaire à ce qu'il était avant la crise (1 % à 1,2 % de croissance moyenne annuelle selon la région), soit environ 8.000 emplois par an en Région bruxelloise de 2012 à 2015, 27.000 emplois par an en Flandre et un peu plus de 12.000 emplois par an en Wallonie sur la même période.

Sous l'hypothèse de politique inchangée, les résultats de finances publiques indiquent que le compte de l'ensemble des communautés et régions serait à nouveau en équilibre à l'horizon 2015.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires