La confiance des consommateurs britanniques s'est écroulée depuis le Brexit

30/06/16 à 12:40 - Mise à jour à 12:39

Source: Belga

La confiance des consommateurs britanniques s'est effondrée depuis le vote sur le Brexit, selon un indicateur publié jeudi.

La confiance des consommateurs britanniques s'est écroulée depuis le Brexit

© REUTERS

L'indice de confiance des consommateurs calculé tous les jours par Yougov et l'institut CEBR "s'est écroulé depuis le vote en faveur d'une sortie de l'Union européenne" le 23 juin, selon un communiqué, "et nous nous attendons à ce qu'il tombe encore". A 104,3 points pour la période du 23 au 27 juin, contre 111,9 points pour les trois semaines précédentes, le baromètre a chuté son plus bas niveau depuis mai 2013, selon Yougov et CEBR.

"Quatre jours d'incertitude ont effacé tous les gains des trois dernières années", selon les deux organisations. "L'indice n'est pas encore descendu au niveau de la crise financière de 2008 (...) mais le référendum était il y a seulement une semaine, et nous nous attendons à ce que (l'indice) tombe encore plus bas". Les électeurs britanniques ont voté à presque 52% pour un Brexit, inaugurant une période d'incertitude qui risque de peser sur l'économie.

La croissance britannique avait bien ralenti au premier trimestre

La croissance économique du Royaume-Uni a bien marqué le pas au premier trimestre, selon un chiffre publié jeudi, alors qu'économistes et experts spéculent déjà sur un ralentissement encore plus prononcé dans les mois qui viennent.

Après les 0,7% de croissance enregistrés au quatrième trimestre de 2015, un chiffre révisé à la hausse, la croissance est tombée à 0,4%, selon cette deuxième estimation officielle. Ce ralentissement est attribué par certains économistes à un regain de prudence avant le référendum sur l'Union européenne du 23 juin. "L'investissement des entreprises a chuté de 0,6%, alors qu'elles ont commencé à envisager les risques d'un Brexit", a ainsi relevé Samuel Tombs, économiste chez Pantheon Macroeconomics.

Maintenant que le Royaume-Uni a décidé de quitter l'UE, les économistes se montrent très pessimistes pour les perspectives économiques de court terme. "C'est une mauvaise nouvelle pour l'économie britannique, certainement à court et moyen terme. Même les soutiens du camp du Brexit ont reconnu que l'économie souffrirait à court terme en raison du regain d'incertitude qui affecte les entreprises et l'activité des consommateurs, ainsi qu'avec les turbulences sur les marchés financiers", a commenté Howard Archer, économiste chez IHS.

Nos partenaires