La Colombie prédit un effondrement imminent du Venezuela

24/01/18 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Afp

Le ministre des Finances colombien Mauricio Cardenas a prédit mercredi l'effondrement imminent du Venezuela et réclamé un plan économique d'urgence pour "le jour d'après" avec la participation des institutions multilatérales.

La Colombie prédit un effondrement imminent du Venezuela

© AFP

"L'idée est de préparer un plan économique pour le Venezuela pour le jour d'après. Nous ne savons pas quand il va arriver mais cela devrait être prochainement au vu de la gravité de la crise", a déclaré à l'AFP M. Cardenas, venu participer au Forum économique mondial dans la très chic station de ski de Davos, en Suisse.

Le ministre plaide pour un plan incluant des institutions multilatérales, telles le Fonds monétaire international (FMI) ou la Banque de développement d'Amérique Latine (CAF).

"Nous devons être rapidement en mesure de recommencer à approvisionner le Venezuela en produits pharmaceutiques, à livrer des fournitures et des matières premières aux entreprises vénézuéliennes et cela ne peut pas s'improviser", a-t-il souligné.

Plus d'un demi-million de Vénézuéliens se sont réfugiés en Colombie, la plupart poussés par la crise qui secoue leur pays, ont annoncé vendredi dernier les autorités colombiennes, un chiffre en hausse de 62% sur les six derniers mois

"Tout cela se fait avec un grand sentiment de solidarité mais si la situation s'aggrave, cela va nous poser de grandes difficultés pratiques et budgétaires", a mis en garde le ministre colombien.

Depuis l'élection en 2013 du président vénézuélien, Nicolas Maduro, ce pays pétrolier est plongé dans une profonde crise politique et économique, avec une envolée de l'inflation et des pénuries de produits alimentaires et de médicaments.

L'Assemblée constituante vénézuélienne, acquise au président Maduro, a convoqué mardi une élection présidentielle anticipée, d'ici le 30 avril, à laquelle le chef de l'Etat socialiste entend bien se représenter afin de profiter d'une dynamique électorale favorable et des divisions de l'opposition.

Nos partenaires