La Chine, premier créancier de l'Europe ?

23/12/10 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Source: Trends-Tendances

Déjà grand créancier des Etats-Unis, la Chine se positionne désormais en sauveur potentiel pour sortir de l'Europe de la crise des dettes souveraines grâce à ses colossales réserves de change.

La Chine, premier créancier de l'Europe ?

© Bloomberg

Déjà grand créancier des Etats-Unis, la Chine se positionne désormais en sauveur potentiel pour sortir de l'Europe de la crise des dettes souveraines grâce à ses colossales réserves de change, relèvent les analystes. Pékin a notamment promis d'aider la Grèce et le Portugal en leur achetant des obligations d'Etat, une décision qui, selon les experts, pourrait soulager la zone euro de ses difficultés.

La défense de l'euro est aussi dans l'intérêt de la Chine, pour assurer que l'Union européenne, son premier partenaire commercial, continue d'acheter ses produits, et pour diversifier ses réserves de change, les premières du monde. Selon les derniers chiffres officiels, elles s'élevaient fin septembre à 2.648 milliards de dollars. Avec ces fonds, la Chine avait acheté, fin octobre, 907 milliards de dollars de bons du Trésor américain, dont les rendements sont très faibles.

Jeudi, Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a prédit que l'Union européenne allait devenir "l'un des principaux marchés pour les réserves de change" chinoises.

Pékin a également dit mardi espérer que les mesures prises par Bruxelles et le Fonds monétaire international pour assurer la stabilité financière de la zone euro allaient "produire des résultats le plus tôt possible", à l'occasion de discussions commerciales entre l'UE et la Chine.

Les responsables européens assurent qu'aucune promesse n'a été faite aux Chinois en échange de leur appui, que ce soit la reconnaissance par l'Europe du statut d'économie de marché de la Chine ou la levée de l'embargo européen sur les ventes d'armes.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires