La Chine bientôt deuxième économie mondiale devant le Japon

12/08/10 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Trends-Tendances

La Chine est sur le point de détrôner le Japon pour devenir la deuxième économie mondiale, une étape qui illustre son ascension mais aussi la nécessité de réorienter sa croissance pour devenir moins dépendante des exportations.

La Chine bientôt deuxième économie mondiale devant le Japon

© Epa

L'événement attendu fait suite aux récentes conquêtes par le pays le plus peuplé de la planète des places de premier exportateur, de premier marché automobile et de premier sidérurgiste mondial.

En 2009, son Produit intérieur brut (PIB) avait frôlé celui du Japon, avec 4.980 milliards de dollars contre 5.007 milliards.

Le Japon doit publier lundi le montant de son PIB pour le premier semestre 2010, mais les responsables chinois sont déjà persuadés que leur chiffre sera supérieur.

Certains analystes pensent toutefois que la récente appréciation du yen par rapport au dollar permettra au Japon de rester encore devant la Chine sur une base nominale.

Le passage à la deuxième place de la Chine est pourtant inéluctable, souligne Arthur Kroeber, directeur du cabinet de consultants Dragonomics à Pékin, mais se pose la question de la qualité de sa croissance.

"La Chine est à la croisée des chemins", souligne Patrick Chovanec, professeur à l'Ecole d'économie et de gestion de l'Université de Tsinghua à Pékin.

"Elle se retrouve face à la même problématique que le Japon dans les années 1980: s'adapter ou persister sur la voie d'une économie tirée par les exportations", selon l'universitaire.

Depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture il y a trois décennies par Deng Xiaoping, la Chine a successivement doublé la Grande-Bretagne, la France puis l'Allemagne, et procuré aux pays en développement un poids plus important à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international.

Mais cette croissance exceptionnelle a aussi eu pour corollaire le creusement des inégalités entre une classe moyenne urbaine possédant désormais appartements et automobiles et des centaines de millions de pauvres.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires