La Belgique pèse de moins en moins lourd dans le commerce mondial

18/06/10 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Trends-Tendances

La part de la Belgique dans le commerce mondial a baissé de 2,5 %, une évolution qu'il faut notamment attribuer, selon la BNB, à la trop forte concentration sur les pays limitrophes, "où la demande est relativement moins dynamique".

La Belgique pèse de moins en moins lourd dans le commerce mondial

© Thinkstock

La croissance des exportations belges est à la traîne au sein d'un groupe de référence de 12 pays européens, peut-on lire dans l'édition de juin de la Revue économique de la Banque nationale.

Elles ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 5,4 % entre 1995 et 2008, nettement moins que les 6,4 % de croissance affichés par les 12 autres pays. Seules la France et la Grande-Bretagne font moins bien que la Belgique. A l'inverse, les exportations néerlandaises ont crû durant cette période de 9,1 % et les exportations allemandes de 7,2 %.

La part de la Belgique dans le commerce mondial a, elle, baissé de 2,5 % alors que celle des Pays-Bas a augmenté de 1,3 %. Le fait que la Belgique soit à la traîne dans le commerce mondial est en partie dû, selon la BNB, à la trop forte concentration sur les pays limitrophes, "où la demande est relativement moins dynamique".

Par ailleurs, les entreprises belges exportent surtout des produits intensifs de capital et ouvriers. Or, "ces produits ont été relativement moins demandés dans le monde durant la période étudiée".

La Belgique devrait exporter davantage de produits intensifs de connaissance, "mais elle n'est pas suffisamment spécialisée dans ce domaine", souligne la Banque nationale.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires