La Belgique en 22e position du classement de la corruption

26/10/10 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

Source: Trends-Tendances

La Belgique se classe en 22e position avec un score de 7,1 sur l'indice de perception de la corruption, publié mardi par Transparency International.

La Belgique en 22e position du classement de la corruption

© Thinkstock

En matière de corruption, la Belgique reste l'un des moins bons élèves au sein des pays qui composent la "vieille Europe", indique un communiqué de Transparency International Belgium (TI-B).

La position de la Belgique s'expliquerait en grande partie par le peu de volonté politique de faire progresser l'éthique et la lutte contre la corruption dans le pays, selon le communiqué.

Pour améliorer cette position, "il faudrait avant tout s'attaquer au problème de la gestion des conflits d'intérêt comme le font les pays qui figurent en tête du classement, revoir les règles qui découragent les agents publics de mettre à jour les cas de corruption, protéger ceux qui s'y risquent, et réintroduire les enquêtes administratives que menait le Comité Supérieur de Contrôle avant sa suppression", d'après TI-B.

Trois quarts des 178 pays qui composent l'indice 2010 de perception de la corruption ont obtenu un score inférieur à 5 sur une échelle allant de 10 (haut niveau d'intégrité) à 0 (haut niveau de corruption).

Le Danemark, la Nouvelle-Zélande et Singapour occupent le haut du tableau avec un score de 9,3 tandis que la Somalie occupe la dernière place avec un score de 1,1. L'Afghanistan et la Birmanie se partagent, quant à eux, l'avant-dernière place du classement.

L'indice de perception de la corruption est basé sur 13 enquêtes menées auprès d'experts et d'hommes d'affaires par dix institutions indépendantes.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires