"La Belgique doit réduire l'impôt des sociétés"

30/05/12 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Trends-Tendances

L'Isoc continue de faire couler beaucoup d'encre. Cette fois, c'est la Chambre de commerce américaine en Belgique qui sort du bois : l'AmCham préconise une simplification... et un abaissement.

"La Belgique doit réduire l'impôt des sociétés"

© Thinkstock

Le système d'imposition belge des sociétés est très complexe et semble instable : une simplification améliorerait la perception des investisseurs étrangers, selon la Chambre de commerce américaine en Belgique (AmCham), qui présentait mercredi son rapport annuel intitulé Priorités pour une Belgique prospère.

Isoc. Si l'impôt nominal des sociétés est de quelque 34 % en Belgique, plusieurs mesures font qu'il est plus bas dans la pratique. Les investisseurs étrangers ont donc une perception complexe du système, selon Scott Beardsley (AmCham Belgium), qui plaide dès lors pour une simplification et un abaissement de l'impôt des sociétés en Belgique afin d'attirer de nouveaux investissements et de créer de nouveaux emplois.

Coûts salariaux. La priorité absolue de l'AmCham reste toutefois les coûts salariaux : "Nous avons un handicap de 8 % à 9 % par rapport à nos voisins", déplore Marcel Claes, CEO de l'AmCham Belgium. L'organisation maintient sa position d'appliquer l'indexation automatique des salaires sur une partie du salaire.

Selon Scott Beardsley, les sociétés actives dans plusieurs pays pourraient déplacer certains postes de la Belgique vers d'autres contrées en raison des coûts salariaux trop élevés. Les entreprises américaines présentes en Belgique occupent 140.000 travailleurs directs, selon l'AmCham.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires