La Belgique affiche un bon score cette année en terme de compétitivité

02/06/16 à 11:10 - Mise à jour à 11:47

Source: Trends-Tendances

La Belgique se classe en 22ème position sur 61 dans le classement annuel de la compétitivité des pays effectué par l'IMD, l'école réputée de management de Lausanne en Suisse. Il s'agit de son meilleur score en cinq ans.

La Belgique affiche un bon score cette année en terme de compétitivité

© iStock Photos

La prestigieuse école de management de Lausanne en Suisse, l'IMD, a récemment publié son classement annuel de la compétitivité des pays. Le top trois est composée de Hong-Kong, en tête de liste, suivi de la Suisse et des Etats-Unis. La région administrative de Chine aurait donc été la plus apte à maintenir et attirer les activités et investisseurs au service de l'amélioration durable du bien-être de sa population. Les pays de l'Europe de l'Est sont tout de même de plus en plus disposés à rejoindre l'Ouest en la matière.

La Belgique, quant à elle, est loin d'être à la traine. En 22ème position, elle connait une amélioration notable par rapport aux autres années. "L'optimisation la plus importante vient de la modération salariale où notre pays obtient une 12e place (contre 30e l'année passée) en termes d'évolution des coûts salariaux", explique la FEB qui se réjouit que la Belgique fasse son meilleur score des cinq dernières années.

L'organisation patronale note cependant la baisse des investissements tant des Belges à l'étranger que des investissements d'étrangers en Belgique. "Ce classement confirme les tendances de nos analyses précédentes. Les réformes engagées vont dans le bon sens et portent déjà leurs fruits puisque 29.000 emplois ont été créés l'an dernier dans le secteur privé. Attention néanmoins à ne pas relâcher nos efforts, la question des investissements doit nous préoccuper. Il est essentiel pour notre pays que des entreprises continuent d'y investir durablement."

Position de la Belgique dans plusieurs secteurs en terme de compétitivité.

Position de la Belgique dans plusieurs secteurs en terme de compétitivité. © IMD

L'Europe de l'Est en exemple

Dans le top dix, en succession des trois premiers pays, se retrouvent Singapour, la Suède, le Danemark, l'Irlande, les Pays-Bas, la Norvège et le Canada. De manière générale, l'Afrique est le continent le moins présent dans le classement. Hormis l'Afrique du Sud, aucun autre pays n'y est repris. La France est, pour sa part, classée en 32ème position, l'Allemagne en 12ème position, l'Espagne en 34ème et l'Italie en 35ème position.

Le Centre de Compétitivité Mondiale de l'IMD pointe par ailleurs les performances exceptionnelles de l'ensemble des économies d'Europe de l'Est. "Le point commun des pays du top 20 est leur focus sur une réglementation favorable aux entreprises et le développement des infrastructures, des atouts que beaucoup d'économies d'Europe de l'Est reconnaissent et acquièrent toujours plus, et toujours plus vite", souligne-t-il.

Economie la plus compétitive d'Europe de l'Est, la République Tchèque se positionne à la 27ème place. Suivent non loin la Lituanie (30ème), l'Estonie (31ème) et la Pologne (33ème). Les économies de Lettonie, de la République Slovaque et de Slovénie comptent elles parmi celles qui progressent le plus rapidement dans le monde et terminent respectivement aux 37ème, 40ème et 43ème places.

Ornella Diaz Suarez (avec Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires