La BCE s'engage à maintenir ses taux bas, voire à les baisser encore

04/07/13 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Trends-Tendances

Le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a déclaré jeudi que sa politique monétaire resterait accommodante "aussi longtemps que nécessaire", s'engageant à maintenir ses taux à leur niveau bas actuel voire à les baisser encore.

La BCE s'engage à maintenir ses taux bas, voire à les baisser encore

© Reuters

"Notre politique monétaire restera accommodante aussi longtemps que nécessaire", a déclaré l'Italien dans son discours introductif. En outre, "le conseil des gouverneurs escompte que les taux directeurs de la BCE restent à leur niveau actuel ou plus bas pour une période prolongée", a-t-il ajouté, se refusant toutefois à donner plus de détails concernant cette "période prolongée". Souhaitant apparemment enfoncer le clou, il a ajouté que "la sortie (de la période actuelle où les taux principaux sont à un niveau historiquement bas, NDLR) est très loin".

D'un côté, les récents indicateurs de confiance ont montré des signes d'amélioration, a souligné M. Draghi. Mais l'économie réelle reste "faible" et la dynamique monétaire "modeste", a-t-il poursuivi pour justifier le maintien de cette politique. "Au cours de la période à venir, nous allons étudier toutes les informations concernant les développements économiques et monétaires et évaluer tout effet sur la perspective de stabilité des prix", a-t-il déclaré.

L'institution monétaire européenne a décidé jeudi de laisser son principal taux directeur inchangé à 0,50%, soit le plus bas niveau de son histoire auquel il a été porté en mai. Cette décision était attendue par les analystes, qui prévoyaient que M. Draghi tente de rassurer les marchés en paroles davantage qu'en actes ce mois-ci. Opération qui semblait réussie, les Bourses européennes prenant plus de 2% après ces propos.

Mario Draghi rassure les bourses Les propos rassurants du président de la BCE ont propulsé les bourses européennes à la hausse et contribué à une nette détente sur le marché de le dette européenne. Déjà orientées à la hausse, les places financières en Europe ont accéléré après l'allocution de M. Draghi pendant la traditionnelle conférence de presse qui suit la réunion des gouverneurs de la BCE. Ses déclarations font écho à celles du nouveau gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, confirmant lui-aussi la poursuite d'une politique monétaire accommodante.

A Londres, peu après 15H00, l'indice FTSE-100 des principales valeurs s'envolait de 2,83%, après avoir franchi durant quelques minutes la barre des 3%. A Paris, le CAC 40 bondissait de 2,31% tandis qu'à Francfort le DAX prenait plus de 2%. La Bourse de Madrid accélérait de son côté à plus de 3% à la même heure. Wall Street à New York était fermé jeudi en raison de la fête nationale américaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires