Pierre-Henri Thomas
Pierre-Henri Thomas
Journaliste
Opinion

04/12/15 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

"La BCE a marqué contre son camp"

La Banque centrale européenne a laissé les marchés insatisfaits ce jeudi - et c'est un euphémisme. Il faut dire que, dans le match euro-dollar, la BCE a marqué contre son camp... et ce n'est qu'une raison expliquant la déception généralisée.

La réaction des marchés financiers après la décision de la Banque centrale européenne, ce jeudi, de pousser un peu plus encore en territoire négatif la rémunération de l'argent que les banques commerciales déposent chez elle, et d'élargir à la fois la période et la famille des titres éligibles à son programme d'assouplissement quantitatif, a été très négative.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires