La baisse des charges salariales provoque "l'inverse de l'objectif visé"

09/01/15 à 08:04 - Mise à jour à 08:04

Source: Belga

Les baisses de charges salariales ont davantage profité ces dernières années aux salaires élevés qu'aux bas salaires. "L'inverse de l'objectif visé", constate le parlementaire Stefaan Vercamer (CD&V) vendredi dans De Standaard.

La baisse des charges salariales provoque "l'inverse de l'objectif visé"

/ © istock

Entre 2006 et 2012, le nombre de travailleurs avec un bas salaire qui entraient en ligne de compte pour une baisse des charges salariales, a diminué de 575.000 à 348.000. La réduction totale accordée est dans le même temps passée de 82 millions à 40 millions d'euros. Par contre, le nombre de travailleurs avec un salaire élevé et bénéficiant d'une baisse des charges a augmenté durant cette période de 185.000 à 282.000, pour un budget total grimpant de 79 millions à 120 millions d'euros.

Ces chiffres ont été communiqués par le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) à la demande de Stefaan Vercamer. "Ils montrent un glissement fondamental de plus de 40 millions d'euros de baisses de charges des bas salaires vers les hauts salaires", constate M. Vercamer.

Nos partenaires