L'Ukraine pas dans un "besoin critique" de financement du FMI

09/08/16 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Afp

L'Ukraine n'a pas un "besoin critique" de financement du FMI, qui a suspendu depuis plusieurs mois son plan d'aide envers cette ex-république soviétique en proie à une grave crise économique, a estimé le ministre ukrainien des Finances dans une interview diffusée mardi.

L'Ukraine pas dans un "besoin critique" de financement du FMI

/ © Reuters

"Nos réserves sont stables. Nous n'avons pas un besoin critique d'argent mais cela pourrait être le cas dans quelques mois", a déclaré le ministre Olexandre Daniliouk à l'hebdomadaire ukrainien Novoe Vremia.

Le Fonds monétaire international a annoncé en avril 2015 un plan d'aide de 17,5 milliards de dollars au pays en difficultés financières et sous perfusion financière de ses soutiens occidentaux. Il a débloqué environ 6,6 milliards de dollars en tout depuis mais a suspendu depuis plusieurs mois son aide en raison de lacunes dans la lutte anti-corruption.

M. Daniliouk a cependant justifié la poursuite du plan d'aide. "La coopération avec le FMI (Fonds monétaire international) est un signal pour les investisseurs, que nous avançons sur le plan des réformes", a-t-il dit. "Chaque tranche est un signal très important pour les investisseurs, qui montre que nous progressons", a-t-il ajouté.

Le FMI "compte sur le fait qu'à la fin du programme nous serons autosuffisants. Cela signifie que nous devons mener toutes les réformes nécessaires pour développer l'économie, pour que l'Ukraine ait accès aux marchés de capitaux, qu'elle puisse exister sans le FMI et rembourser ses crédits et obtenir de la croissance", a-t-il expliqué.

Le Fonds a annoncé en juillet repousser "à août ou septembre" la reprise de son aide à l'Ukraine. Un feu vert du conseil d'administration, qui représente ses 189 Etats membres, conduirait au versement d'une tranche de prêt de 1,6 milliard de dollars.

En février dernier, la directrice générale du FMI Christine Lagarde avait ainsi prévenu qu'il serait "difficile" de continuer à renflouer l'Ukraine sans "efforts significatifs" de Kiev pour combattre la corruption et réformer la gouvernance.

En vertu de ce plan d'aide, Le dernier versement remonte à juillet 2015.

L'Ukraine, dont l'Est industriel a été ravagé par la guerre, est en proie à une profonde récession qui s'est traduite par l'effondrement de son produit intérieur brut de 9,9% en 2015 après une chute d'au moins 6,6% l'année précédente.

Nos partenaires