L'UCM fustige la réforme de l'impôt des sociétés, dans une ambiance délétère

21/12/17 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Belga

L'Union des Classes moyennes a répété ce jeudi ses très vives critiques contre la réforme de l'impôt des sociétés (ISOC), défavorable selon elle aux PME wallonnes et bruxelloises, de structure plus modeste que leurs homologues flamandes.

L'UCM fustige la réforme de l'impôt des sociétés, dans une ambiance délétère

La Chambre © Belga

L'audition s'est tenue dans un climat orageux, alors qu'un gros clash a opposé la majorité au chef de groupe PS Ahmed Laaouej.

Les PME wallonnes et bruxelloises risquent de payer plus d'impôts qu'avant la réforme de l'Isoc, estime l'UCM.

Les députés MR, Open Vld et N-VA ont souligné en début de séance l'absence de leurs collègues de l'opposition qui avaient pourtant sollicité l'audition de l'UCM. Arrivé en séance, le chef de groupe PS Ahmed Laaouej a lui déploré le brouhaha sur les bancs de l'Open Vld et de la N-VA pendant l'audition des représentants de l'UCM et dénoncé les sarcasmes de la majorité, alors qu'il avait selon lui été prévu que les travaux de la commission des Finances ne débuteraient pas avant que n'ait été rendu un hommage au ministre d'Etat Philippe Maystatd en séance plénière.

Le ton est monté et les noms d'oiseaux ont volé. Le chef de groupe PS a mis la majorité en garde alors qu'un deal a été conclu mercredi soir permettant d'organiser pour le 1er janvier 2018 l'entrée en vigueur de la réforme de l'Isoc.

En savoir plus sur:

Nos partenaires