L'inflation en baisse à 1,46%

30/01/13 à 14:29 - Mise à jour à 14:28

Source: Trends-Tendances

L'inflation s'élevait en janvier à 1,46% contre 2,23% en décembre, annonce mercredi le SPF Economie. L'inflation calculée sur la base de l'indice santé recule de 2,16% à 1,48%. L'indice des prix à la consommation du mois de janvier 2013 s'élève à 121,63 points, accusant un repli de 0,03 point.

L'inflation en baisse à 1,46%

© Thinkstock


Les baisses de prix concernent principalement les vêtements et les chaussures, les séjours en villages de vacances, le gaz naturel, les voyages à l'étranger, les carburants et les fruits frais.

Toutefois, ces baisses ont presque été entièrement compensées par une hausse des prix, entre autres, des légumes frais, du mazout de chauffage, des boissons alcoolisées, des céréales et des services médicaux, souligne le SPF Economie.

L'indice des prix à la consommation a subi quelques modifications méthodologiques afin de traduire au mieux le comportement d'achat des consommateurs.

Jusqu'ici, l'indice ne prenait pas en compte les soldes, alors que les mois de soldes constituent des mois de dépenses importantes pour les consommateurs. L'effet observé pour les soldes d'hiver sera réparti proportionnellement dans l'indice des prix à la consommation sur les mois de janvier à juin. Pour les soldes d'été, leur impact sur les prix s'échelonnera sur les mois de juillet à décembre.

En outre, une moyenne mobile pondérée sur douze mois est également appliquée lors du calcul de l'indice des prix à la consommation du mazout de chauffage.

En l'absence de ces deux mesures, l'inflation en janvier aurait reculé à 1,65%, au lieu de 1,46%.

Les organisations patronales satisfaites de la nouvelle méthodologie

La baisse de l'indice-santé pour ce mois de janvier s'explique en grande partie par les adaptations de l'index décidées par le gouvernement fin novembre, se réjouissent mercredi les organisations patronales (FEB, Unizo, UCM et Boerenbond) ainsi que la Fédération de l'industrie technologique Agoria. Pour la FEB, l'UCM, l'Unizo, et le Boerenbond, ces adaptations permettront que l'index soit plus conforme à la réalité.

Les organisations ajoutent cependant qu'une réforme plus fondamentale de notre système d'index reste nécessaire.

De son côté, Agoria s'est également félicitée "du fait que le gouvernement fédéral ait pris des mesures visant à stopper le carrousel de l'inflation". Pour Agoria également, les modifications méthodologiques apportées au calcul de l'indice des prix à la consommation permettent de calculer un index "correspondant mieux au comportement de consommation réel".

"Il est maintenant essentiel que l'inflation demeure sous le niveau des pays voisins pour résorber le handicap accumulé ces dernières années. Il importe dès lors que le gouvernement mette en oeuvre la réforme de la corbeille de l'index et assure un contrôle étroit de l'évolution des prix", commente Paul Soete, CEO d'Agoria.

Le SPF Economie a communiqué les chiffres de l'inflation pour janvier. L'indice des prix à la consommation a subi deux ajustements méthodologiques. L'impact des soldes sur les prix est désormais pris en compte. En outre, une moyenne mobile sur douze mois est appliquée lors du calcul de l'indice des prix à la consommation du mazout de chauffage.

La réforme de l'index figure au menu de la concertation sociale entre patrons et syndicats.

En savoir plus sur:

Nos partenaires