L'hirondelle fiscale annonce-t-elle le printemps de la reprise ?

31/08/10 à 12:52 - Mise à jour à 12:52

Source: Trends-Tendances

+ 15,9 % en juillet, + 17,4 % sur les sept premiers mois de l'année : l'amélioration des recettes engrangées par le fisc belge, notamment en matière de TVA, est "très probablement la traduction d'une amélioration de la conjoncture".

L'hirondelle fiscale annonce-t-elle le printemps de la reprise ?

© Reuters

Les recettes fiscales perçues par le pouvoir fédéral sont en progression, selon un communiqué de l'administration des Finances. Cette progression se vérifie notamment au niveau de la TVA, ce qui est "très probablement la traduction d'une amélioration de la conjoncture".

Les recettes fiscales totales perçues par le pouvoir fédéral progressent de 15,9 % en juillet et de 17,4 % sur les sept premiers mois de l'année. La progression des impôts directs est plus forte que celle des impôts indirects (TVA, etc.), tant sur l'ensemble des mois écoulés que sur le dernier mois. Ainsi, en juillet, les impôts directs progressent de 21,7 %, tandis que les impôts indirects n'augmentent que de 9 %.

Sur les sept premiers mois, les taux de croissance de ces deux catégories d'impôts sont respectivement de 24,8 % et de 9,2 %. Après correction de certains effets, la progression est ramenée à 7,2 % en juillet et 4,2 % sur les sept premiers mois de l'année.

L'impôt des personnes physiques évolue conformément aux prévisions. Le produit de l'impôt des sociétés est en retard par rapport à 2009. Enfin, la progression des droits d'enregistrement reste forte (+ 17 % sur les sept premiers mois) sous l'effet de l'activité immobilière.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires