L'euro prend son envol après l'aval de la Cour de Karlsruhe

12/09/12 à 08:07 - Mise à jour à 08:06

Source: Trends-Tendances

L'euro s'est hissé mercredi au-dessus de 1,29 dollar, pour la première fois depuis quatre mois, après le feu vert de la Cour constitutionnelle allemande aux nouveaux mécanismes de sauvetage de la zone euro, dans un marché cependant prudent décortiquant le détail de sa décision.

L'euro prend son envol après l'aval de la Cour de Karlsruhe

La monnaie unique européenne est montée à 1,2901 dollar à 10h30 (heure belge) à son plus haut niveau depuis le 14 mai, avant de perdre rapidement du terrain dans les minutes suivantes. Vers 10H35, elle évoluait autour de 1,2870 dollar. L'institution de Karlsruhe a autorisé l'adoption par Berlin du Mécanisme européen de stabilité (MES), nouveau fonds de secours de la zone euro, et du Pacte de stabilité, levant une incertitude majeure sur la gestion de la crise financière. Mais les huit juges suprêmes ont cependant fixé une limite à l'implication financière de l'Allemagne dans le financement du MES, et exigé que toute hausse de cette participation soit soumise à un vote positif du Parlement à Berlin.

Bouffée d'optimisme sur les marchés européens après

La décision de la justice allemande a également fait souffler un vent d'optimisme sur les Bourses européennes qui ont accéléré leur hausse après cette annonce. Même si cette décision était largement attendue par les marchés, elle achève de rassurer les investisseurs en levant une incertitude majeure sur la gestion de la crise financière.

L'attentisme de début de séance a donc disparu et à 08H45 GMT Paris gagnait ainsi 0,98%, Londres 0,40%, Francfort 1,13%, Milan 1,35% et Madrid 1,67%. A Bruxelles, le Bel 20 prenait 0,70% peu après 11h00.

"Le marché réagit bien. C'est une bonne nouvelle en soi, conforme aux attentes mais les conditions imposées par les juges ne sont pas trop strictes", a souligné Alexandre Baradez, analyste chez Saxo Banque.

Aux Etats-Unis, la Réserve fédérale américaine (Fed) entame sa très attendue réunion de politique monétaire, qui s'achèvera jeudi, alors que beaucoup d'analystes prédisent de nouvelles mesures de soutien pour redonner un coup de fouet à une première économie mondiale qui peine à décoller. Le marché obligataire enregistrait pour sa part une très légère détente, ayant déjà largement anticipée cette décision.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires