L'embargo russe a un impact sur les prix et les exportations belges

27/05/15 à 20:21 - Mise à jour à 20:21

Source: Belga

L'embargo russe a eu un impact significatif sur l'évolution des prix et des exportations belges pour les poires, les pommes et la viande porcine, selon une étude du SPF Economie, commandée par le ministre fédéral de l'Agriculture, Willy Borsus.

L'embargo russe a un impact sur les prix et les exportations belges

© iStock

Au dernier trimestre 2014, les poires ont connu des diminutions de prix allant de 23,7% (poire Conférence) à 41,7% (poire Doyenné du Comice) par rapport à la même période en 2013. Le prix moyen des pommes Jonagold a quant à lui chuté de 34,5% d'une année à l'autre, tandis que le prix moyen du lait payé au producteur était 23,9% plus faible. Le prix de la viande de porc en janvier 2015 est quant à lui 15% plus bas qu'en janvier de l'année précédente.

L'impact sur les exportations belges a lui aussi été considérable. Entre le dernier trimestre 2013 et le même trimestre en 2014, les exportations totales ont diminué de 20,6% pour les poires, de 19% pour les pommes, et de 19,8% pour la viande de porc.

Les exportations de lait en poudre vers la Russie ne représentent quant à elles qu'une faible part des exportations belges totales pour ce produit. Ces dernières ont d'ailleurs augmenté de plus de 26%. Les exportations totales de tomates et leur prix moyen sont également en hausse (respectivement de 16,7% et 20,8%).

Cette analyse du SPF Economie sera actualisée trimestriellement, précise le ministre dans son communiqué. "Il était nécessaire d'objectiver via une analyse sérieuse les difficultés que nos producteurs ressentaient depuis des mois. Cette étude va notamment me permettre de plaider auprès de la Commission européenne pour négocier des mesures favorables pour les producteurs belges, afin de développer davantage la valorisation et l'exportation de nos produits", a-t-il commenté.

Nos partenaires