L'électricité belge parmi les plus chères en Europe?

05/02/14 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Trends-Tendances

La situation a largement évolué ces derniers mois concernant le prix de l'électricité en Belgique, souligne mercredi la CREG en réaction à un article de presse constatant, sur base de chiffres d'Eurostat du premier semestre 2013, que le coût moyen de l'électricité en Belgique figure parmi les plus élevés en Europe.

L'électricité belge parmi les plus chères en Europe?

© Thinkstock

Selon le journal Le Soir, qui cite des chiffres de l'office européen de statistiques datant du premier semestre 2013, le coût moyen de l'électricité en Belgique pour le secteur résidentiel est de 217,3 euros le mégawatt-heure (MWh), ce qui représente une fois et demie le coût moyen payé en France et est également plus élevé qu'aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Seul le tarif allemand (291,9 euros par MWh consommé) dépasse le prix pratiqué en Belgique.

Ce constat, qui n'est pas neuf, ne prend toutefois pas en compte certaines actions prises en Belgique pour faire baisser les prix de l'électricité, souligne mercredi la Commission de régulation de l'électricité et du gaz. "Depuis la photo qui a été prise, il y a eu le gel des prix ainsi qu'une série d'actions prises par les gouvernements", explique le porte-parole de la CREG, Laurent Jacquet, tout en soulignant que, depuis avril 2013, la baisse du prix de l'électricité se monte à 103 euros par an pour un ménage moyen. "Ce sont des évolutions importantes qui ne sont pas prises en compte par les statistiques d'Eurostat".

La CREG rappelle en outre qu'une baisse de la TVA sur l'électricité sera d'application au 1er avril, ce qui devrait entraîner un gain annuel de 100 euros par ménage et fera baisser les prix en Belgique en-dessous des prix pratiqués aux Pays-Bas. "La situation était encore moins favorable pour la Belgique en 2011 et 2012. On revient de loin et on se rapproche des autres pays."

Concernant les consommateurs industriels d'électricité, des mesures ont été là aussi prises et entrent progressivement en vigueur pour limiter l'impact de certaines surcharges (cotisations fédérales, surcharge pour l'éolien offshore, surcharge pour les certificats verts) et ainsi alléger la facture des gros consommateurs, précise encore la CREG.

Nos partenaires