L'économie souterraine belge est estimée à 63 milliards d'euros

13/05/13 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Trends-Tendances

L'économie souterraine, ou économie au noir, représente cette année 63 milliards d'euros en Belgique, soit 16,4% de l'activité économique totale.

L'économie souterraine belge est estimée à 63 milliards d'euros

© Thinkstock

Et même si ce niveau est le plus faible de ces dix dernières années, il n'empêche pas la Belgique d'obtenir à nouveau le pire score de tous les pays d'Europe de l'Ouest, indique lundi le quotidien De Morgen.

Le journal se base sur une enquête menée par un professeur autrichien, Friedrich Schneider, d'une université de Linz, expert en matière d'économie souterraine.
Selon cette enquête, l'économie au noir en Belgique, qui représentait en 2008 encore 17,5% du produit intérieur brut (PIB), a augmenté en 2009 pour atteindre 17,8%, pour redescendre ensuite à 16,8% en 2012. Cette année cette économie souterraine représenterait 16,4% du PIB.

Avec cette baisse la Belgique suit la tendance européenne mais notre pays présente toutefois un score nettement moins bon que celui des autres pays d'Europe de l'Ouest.
En Allemagne, l'économie souterraine est estimée à 13% du PIB, contre 9,9% en France, 9,7% en Angleterre et à peine 9,1% aux Pays-Bas.
Les pays d'Europe de l'Est affichent les pires résultats, avec une économie souterraine estimée à environ 30% du PIB en Bulgarie.

Les experts préconisent de limiter les transactions en liquide afin de s'attaquer à cette économie souterraine.

Le Secrétaire d'Etat en charge de la lutte contre la fraude, John Crombez (sp.a), s'est dit satisfait de la diminution de l'économie souterraine enregistrée en Belgique, même s'il reste selon lui difficile de chiffrer exactement l'économie au noir. "Les chiffres montrent que nous sommes sur la bonne voie. Mais on peut et on doit encore faire plus".

Nos partenaires