L'économie japonaise souffre des pénuries électriques

19/05/11 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Trends-Tendances

La centrale nucléaire de Fukushima, victime d'une série de graves accidents, ne devrait jamais redémarrer, selon son opérateur, Tokyo Electric Power (Tepco). Or ce site, qui compte six réacteurs, alimentait la mégapole de Tokyo, poumon économique du pays.

L'économie japonaise souffre des pénuries électriques

© Image Globe / Tokyo Electric Power

Les constructeurs du secteur automobile au Japon vont travailler le week-end et observer deux jours de repos en semaine afin de s'adapter aux restrictions en électricité suite au séisme et au tsunami du 11 mars. "Les constructeurs et les fabricants de pièces détachées ont décidé de faire passer les jours de repos hebdomadaires de samedi et dimanche à jeudi et vendredi", a déclaré Toshiyuki Shiga, président de l'Association des fabricants automobiles du Japon.

La consommation générale d'électricité est habituellement plus élevée pendant la semaine que lors du week-end. Les usines fonctionnant le week-end disposeront donc d'une plus grande quantité d'électricité disponible.

"Les samedis et dimanches, l'offre d'électricité est appropriée (à nos besoins: ndlr) et nous pourrons mener notre production sans être limités", a ajouté M. Shiga lors d'une conférence de presse.

Ce changement se fera pendant l'été, période où le Japon connait ses pics de consommation d'électricité en raison notamment de l'air climatisé.

Plusieurs géants industriels, dont les groupes automobiles, ont été forcés de réduire leur production à cause des pénuries électriques liées à l'arrêt momentané ou définitif d'une douzaine de réacteurs nucléaires ainsi que de plusieurs centrales thermiques.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires