L'écart se creuse entre les salaires d'Europe de l'Ouest et de l'Europe de l'Est

30/08/17 à 14:52 - Mise à jour à 14:51

Source: Belga

L'écart entre les salaires en Europe occidentale et en Europe de l'Est s'est creusé entre 2008 et 2016. Un travailleur bulgare gagne ainsi en moyenne moins de 18% du salaire d'un Européen de l'ouest. La Confédération européenne des syndicats (CES), qui a commandé l'étude, qualifie l'écart salarial est-ouest de "profondément choquant".

L'écart se creuse entre les salaires d'Europe de l'Ouest et de l'Europe de l'Est

© iStock

L'étude s'est penchée sur les salaires dans onze pays d'Europe centrale et orientale, et sur ce que perçoivent les travailleurs dans les quinze Etats membres "historiques" de l'Union européenne (qui étaient déjà membres avant 2004). Alors que l'écart salarial entre est et ouest s'était réduit dans les années 90 et au début des années 2000, la crise économique et financière de 2008 a fait des dégâts. L'écart a recommencé à se creuser dans six des onze pays d'Europe de l'Est. La chute la plus forte a eu lieu en Croatie et en Hongrie où les salaires sont passés respectivement de 43% à 37% et de 35% à 28% de la moyenne des quinze pays de l'Ouest. Pour la Confédération européenne des syndicats, la chute des salaires s'est surtout produite dans des pays où la négociation collective et les syndicats sont faibles.

"Durant la crise, les diminutions de salaires étaient plus répandues et les augmentations salariales moins élevées dans l'est de l'UE où les employeurs pouvaient se permettre de faire à peu près n'importe quoi", souligne la secrétaire confédérale de la CES, Esther Lynch. Un travailleur bulgare gagne en moyenne moins de 18% du salaire d'un travailleur de l'ouest, un travailleur estonien 42% de la moyenne des quinze Etats membres occidentaux. Seuls les travailleurs slovènes gagnent plus de la moitié (60%) du salaire moyen dans les 15 pays occidentaux.

Les fortes différences salariales entre pays de l'est et de l'ouest induisent une forte concurrence sociale et sont au coeur de la polémique sur la directive des travailleurs détachés. Ce texte, qui organise la façon dont les travailleurs européens peuvent aller travailler dans un autre Etat membre de l'Union, est utilisé pour engager de la main-d'oeuvre bon marché, provenant des pays de l'est, pour travailler dans les pays occidentaux.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires