"L'argent fait de nous des êtres libres"

20/06/16 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Loin de régler son compte à l'argent, le philosophe Pascal Bruckner en fait un éloge critique. L'argent, c'est l'outil de nos libertés, dit-il. Un livre à rebours de la pensée dominante.

Essayiste, romancier, philosophe, Pascal Bruckner s'attaque, dans son dernier opus, à l'argent. Non pour le condamner, mais pour en faire un éloge critique. "L'argent, dit-il, n'est pas matérialiste contrairement à ce que l'on dit. Le paradoxe est que la pauvreté nous réduit au matérialisme, et la richesse nous permet de nous en échapper. Un des grands avantages de l'argent est de permettre de l'oublier." Son essai s'intitule d'ailleurs : "La sagesse de l'argent". Une formule provocatrice. La vision de Pascal Bruckner fera sans doute bondir plus d'un économiste. Mais cela n'en rend que plus intéressant son essai, qui fourmille d'anecdotes empruntées à l'histoire et à la littérature.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires