L'argent étranger afflue dans l'UE... qui ferme ses propres vannes extérieures

24/06/10 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Trends-Tendances

Les investissements étrangers dans l'Union des Vingt-Sept ont augmenté de 12 % l'an dernier, alors que l'argent injecté par l'UE27 dans les pays tiers a, lui, diminué de 24 %, selon les chiffres publiés jeudi par Eurostat.

L'argent étranger afflue dans l'UE... qui ferme ses propres vannes extérieures

© Thinkstock

En 2009, les investissements directs étrangers de l'Union des Vingt-Sept dans les pays tiers ont diminué de 24 %, passant de 348 milliards d'euros en 2008 à 263 milliards en 2009, alors que les investissements étrangers en provenance du reste du monde dans l'UE27 ont augmenté de 12 %, passant de 199 milliards à 222 milliards d'euros, selon les chiffres publiés jeudi par Eurostat.

La principale destination des investissements de l'UE27 dans le reste du monde reste les Etats-Unis, même si les investissements y ont reculé, passant de 121 milliards à 69 milliards. Les investissements ont également diminué en Russie (de 26 milliards à un désinvestissement de 1 milliard), au Canada (de 8 milliards à 3 milliards), à Hong-Kong (de 6 milliards à 3 milliards) et au Japon (de 6 milliards à 0,1 milliard).

A l'inverse, ils ont progressé dans les centres financiers offshore (de 39 milliards à 60 milliards), en Suisse (de 34 milliards à 45 milliards) et au Brésil (passant d'un désinvestissement de 1 milliard à un investissement de 7 milliards).

Par ailleurs, les Etats-Unis ont été également la principale source d'investissement dans l'UE27, les investissements américains passant de 50 milliards d'euros en 2008 à 97 milliards en 2009.

Enfin, le Luxembourg, avec des investissements en dehors de l'UE27 de 112 milliards d'euros soit 42 % du total, a été le principal investisseur dans les pays tiers en 2009, suivi du Royaume-Uni (12 %) et de la France (10 %).

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires