L'argent de la lutte contre la fraude à la rescousse de la compétitivité

27/12/12 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Trends-Tendances

Dix pour cent du surplus attendu de la lutte contre la fraude l'an prochain va servir à l'amélioration de la compétitivité de la Belgique, d'après les notifications du budget 2013, rapporte ce jeudi le quotidien économique l'Echo.

L'argent de la lutte contre la fraude à la rescousse de la compétitivité

Ces notifications apportent des détails sur les mesures prises par le gouvernement Di Rupo. On apprend ainsi que "10% des recettes émanant des mesures supplémentaires en matière de lutte contre la fraude fiscale et sociale, estimées à 220 millions d'euros, seront réinvestis dans des secteurs prêts à mettre en place un système de contrôle et de présence du personnel." Pour ces secteurs, la réduction des charges fiscales sur les heures supplémentaires sera augmentée pour atteindre 10% du temps de travail normal.

John Crombez, secrétaire d'Etat à la lutte contre la fraude, a confirmé l'information et précisé que si les estimations du produit de la lutte contre la fraude par le Conseil supérieur des Finances étaient dépassées, le pourcentage de 10% pourrait être relevé.

Nos partenaires