L'Allemagne recadrée par le FMI

15/05/17 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Belga

L'Allemagne a été quelque peu recadrée par le Fonds monétaire international: investissement faible, salaires bas et impôts élevés.

L'Allemagne recadrée par le FMI

© Reuters

Le pays investit trop peu, verse des salaires trop bas et prélève des impôts trop élevés, selon les dernières recommandations du Fonds. L'institution craint un risque de pauvreté plus élevé et une plus grande disparité des revenus si l'Allemagne n'effectue pas certaines réformes.

"La réserve de finances disponible doit être utilisée pour des initiatives destinées à augmenter le potentiel de croissance, mais il faut aussi investir dans l'infrastructure, la numérisation, l'accueil de la petite enfance, l'intégration des réfugiés et une plus faible imposition du travail", estime le FMI.

Le Fonds demande encore à l'Allemagne d'élever les salaires et de réduire son déficit commercial. La résistance et la rentabilité des banques et assureurs doivent également être améliorées.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires