L'Allemagne donne des leçons de croissance à ses voisins

13/08/10 à 09:31 - Mise à jour à 09:31

Source: Trends-Tendances

2,2 % : telle fut la croissance du PIB allemand au deuxième trimestre, son niveau le plus élevé depuis la réunification des deux Allemagnes, en 1990. A comparer aux 0,6 % de la France, 0,4 % de l'Italie et 0,2 % de l'Espagne.

L'Allemagne donne des leçons de croissance à ses voisins

© Reuters

Le produit intérieur brut allemand a signé au deuxième trimestre une croissance de 2,2 % par rapport au premier, la plus forte depuis la réunification en 1990, selon des chiffres publiés vendredi qui confirment l'éclatante santé de la première économie européenne.

Le chiffre de la croissance du premier trimestre a en outre été révisé en nette hausse, à 0,5 %, contre un précédent chiffre de 0,2 %. "Il n'y a jamais eu une telle croissance dans l'Allemagne réunifiée", c'est-à-dire depuis 20 ans, commente l'Office fédéral des statistiques, qui publie ces chiffres.

La croissance allemande est sans commune mesure avec les chiffres publiés par les autres grands pays européens pour le deuxième trimestre : 0,6 % en France (lire ci-après), 0,4 % en Italie, 0,2 % en Espagne.

En glissement annuel, la croissance entre avril et juin s'affiche à 4,1 % en Allemagne, précise l'Office. Les chiffres des six premiers mois de l'année "rend possible une croissance de bien plus de 2 %" cette année en Allemagne, a commenté Rainer Brüderle, ministre de l'Economie, même si le rythme ralentit au deuxième semestre comme le prédisent la plupart des économistes.

La machine économique allemande, fortement grippée l'an dernier sur fond de crise, a recommencé à tourner à plein régime, dopée par les exportations. Mais pour une fois, "même la consommation, privée et publique, a contribué à la croissance du PIB", souligne encore l'Office dans son communiqué.

France : croissance de 0,6 % au deuxième trimestre

L'économie française a enregistré une croissance de 0,6 % au deuxième trimestre de 2010, a annoncé vendredi Christine Lagarde, ministre de l'Economie, tout en jugeant qu'une "révision éventuelle" des prévisions pour 2011 (+ 2,5 %) n'était "pas d'actualité".

"+ 0,6 %, c'est-à-dire trois fois mieux qu'au premier trimestre puisque l'Insee a légèrement révisé la croissance du premier trimestre" à 0,2 %, après 0,1 % annoncé auparavant, s'est réjouie Christine Lagarde sur les ondes de la radio Europe 1. "D'une part nous avons un redressement au niveau de la consommation des ménages et puis, surtout, la reprise de l'investissement des entreprises", a-t-elle détaillé, avant même la publication officielle des chiffres par l'Insee.

L'Institut national de la statistique et des études économiques a confirmé dans un communiqué les chiffres donnés par la ministre. Si la France n'enregistrait que 0,2 % de croissance par trimestre aux troisième et quatrième trimestres, la prévision de croissance du gouvernement pour l'ensemble de 2010 (+ 1,4 %) se réaliserait, a précisé la ministre.

Quant à la prévision de croissance française pour 2011 de 2,5 %, jugée trop optimiste par de nombreux économistes et institutions internationales, ce n'est "pas l'actualité du jour", a répondu Christine Lagarde, précisant qu'une révision éventuelle pourrait se faire dans le cadre du budget 2011.

Le PIB de la zone euro et de l'UE27 en hausse de 1 %

Le produit intérieur brut de la zone euro (ZE16) et de l'Union européenne (UE27) sont en hausse de 1 % au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, annonce vendredi Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne. La hausse atteint 1,7 % dans les deux zones par rapport au deuxième trimestre de 2009.

La Belgique obtient quant à elle un résultat en hausse de 0,7 % par rapport au trimestre précédent et de 2,2 % par rapport au deuxième trimestre de 2009. Au cours du premier trimestre de 2010, le taux de croissance avait été de + 0,2 % dans les deux zones.

En comparaison avec le même trimestre de l'année précédente, le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une hausse de 1,7 % tant dans la zone euro que dans l'UE27 au cours du deuxième trimestre de 2010, contre respectivement + 0,6 % et + 0,5 % au trimestre précédent.

Au cours du deuxième trimestre 2010, le PIB des Etats-Unis a progressé de 0,6 % par rapport au trimestre précédent, après + 0,9 % au premier trimestre de 2010. Par rapport au même trimestre de l'année précédente, le PIB des Etats-Unis a augmenté de 3,2 % (+ 2,4 % au trimestre précédent).

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires