Juncker: "Le Brexit n'aura pas lieu"

19/11/15 à 11:27 - Mise à jour à 15:30

Source: Belga

Jean-Claude Juncker est convaincu que le Brexit n'aura pas lieu, a confié le président de la Commission européenne lors d'un "Dialogue avec les citoyens" organisé au Palais des Beaux-Arts (Bozar) à Bruxelles. Il admet néanmoins que des Etats membres puissent graviter "sur une autre orbite" à l'avenir, sans pour autant que l'heure soit "à la théologie institutionnelle".

Juncker: "Le Brexit n'aura pas lieu"

© EPA

Pour garantir son maintien dans l'Union européenne, le Royaume-Uni a entamé une négociation sur base d'une série d'objectifs. Toutefois, la menace d'une sortie du pays de la famille Europe n'effraie guère le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

"Le Brexit n'aura pas lieu" a répété le Luxembourgeois qui a toutefois concédé qu'il ne sera plus possible à l'avenir que "33, 34, 35 Etats aillent tous dans le même élan, à la même vitesse et dans la même direction".

"Si vous êtes dans une famille, (...) lorsque les enfants grandissent, ils prennent de la distance", a illustré M. Juncker. Il a donc évoqué l'idée de groupes de pays qui font "tout ensemble" et d'autres qui sont "sur une autre orbite". L'ancien Premier ministre grand-ducal a donc reconnu qu'"il faudra qu'un jour, nous repensions l'architecture européenne".

Il a toutefois estimé que l'heure n'était "pas à la théologie institutionnelle", notamment pour donner naissance à une Europe plus fédéraliste, alors que "nous avons des problèmes d'urgence à régler".

"J'ai passé trois années de ma vie à éviter le Grexit, je ne vais pas passer trois années de ma vie à favoriser le Brexit", a-t-il encore lancé. "Sur l'Europe, il ne faut pas se faire d'illusion, mais il faut (...) convaincre les Européens de la nécessité de l'intégration européenne".

"L'Europe est le grand amour de ma vie", a conclu M. Juncker avec émotion.

En savoir plus sur:

Nos partenaires