Johan Vande Lanotte refuse de suivre la Banque Nationale

26/10/12 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Trends-Tendances

S'inspirant d'une directive européenne recommandant la plus grande prudence, la Banque nationale de Belgique (BNB) a, vendredi dernier, décidé de fixer le rendement maximal garanti des assurances-vie à 2 %. Johan Vande Lanotte a décidé de maintenir le maximum à 3,75 %.

Johan Vande Lanotte refuse de suivre la Banque Nationale

© Belga

Une baisse sensible par rapport aux 3,75 % qui prévalent depuis 1999, mais dont les assureurs se sont écartés depuis un bon moment. Cette décision restait toutefois soumise au nihil obstat du ministre de l'Economie. Ce poste est occupé par le socialiste flamand Johan Vande Lanotte, dont on imaginait mal qu'il puisse donner sa bénédiction sans autre forme de procès. Alors qu'on attendait sa réaction pour la semaine prochaine, il a réagi ce vendredi après-midi, en "révoquant" cette décision, suivant son expression. Il maintient le maximum à 3,75 %.

Ce taux de 2 % paraissait d'autant plus indigent que les assureurs viennent d'abaisser de 3,25 à 2,25 % le rendement garanti des assurances de groupe, ce qui semble déjà fort maigre. Et ceci au grand dam des employeurs, qui doivent payer la différence. Mais aussi des partenaires sociaux : ils craignent qu'une modification de la loi ne ramène le taux garanti au niveau de celui assumé par les assureurs. Dans ce contexte, le pavé dans la mare de la BNB pouvait être interprété comme un coup de pouce... ou une provocation. Le ministre de l'Economie n'en a en tout cas pas voulu !

Guy Legrand

En savoir plus sur:

Nos partenaires