Je partage, tu partages, et cela rapporte !

12/12/14 à 11:59 - Mise à jour à 13/12/14 à 12:46

Source: Le Nouvel Obs

Si les Uber et autres Airbnb en sont les exemples les plus connus, l'économie collaborative ou de partage ne s'arrête pas à ces seuls noms. Et ce type d'économie est en plein essor.

Je partage, tu partages, et cela rapporte !

© istock

Economie de partage, économie collaborative ou participative, les noms ne manquent pas pour expliquer ce type d'économie où l'usage d'un bien peut être augmenté par le partage, l'échange, ou la location de celui-ci. On a tous en tête les exemples de Uber pour les voitures ou de Airbnb pour les biens immobiliers, mais n'oublions pas les sites de crowdfunding (ou financement participatif en bon français) qui se multiplient avec toujours plus de succès.

"Pourtant, vous n'avez encore rien vu", promet Jeremiah Owyang, un des gourous de l'économie de partage, lors de l'ouverture de la conférence sur l'innovation Le Web. "2015 sera l'année de la foule."

Pour lui de nouveaux acteurs vont apparaître sur le marché (ou mieux être connus du grand public) et les transports et le logement ne seront plus les seuls secteurs bouleversés (voir chahutés) par ce type d'économie. En effet, il est question de secteurs aussi variés que la sécurité avec des applications pour avoir un "ange gardien" si on doit s'aventurer seul(e ) dans des quartiers "inconnus", ou encore des soins de santé en permettant aux hôpitaux de "partager" du matériel couteux ou des chambres. De nombreuses applications sont en cours de développement telle la livraison de colis, en quelques minutes, le partage de caves et de garages vides comme espace de stockage pour ceux qui manquent de place ou encore le partage de savoir-faire.

Un type d'économie qui est en pleine expansion, car en 2014 elle aurait rapporté plus de 8 milliards de dollars, un chiffre important qui en laisse présager pour 2015 un montant encore plus impressionnant.

Nos partenaires