Itinera formule 45 recommandations aux négociateurs

25/10/11 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Trends-Tendances

Le groupe de réflexion Itinera Institute a formulé mardi 45 recommandations "pour une politique vigoureuse" à destination des partis engagés dans des négociations pour former le futur gouvernement fédéral, dont une réforme du secteur bancaire afin de tirer les leçons de deux crises qui l'ont affecté, en 2008 et cette année.

Itinera formule 45 recommandations aux négociateurs

© Image Globe

Itinera a présenté à Bruxelles sa note, intitulée "Van îNoGov naar îGoodGov", et qui rassemble ses propositions sur toute une série de thèmes (banques, budget, soins de santé, chômage, emploi, pensions...) aux négociateurs gouvernementaux pour une "réflexion stratégique" lors de cette législature "cruciale".

Le directeur général d'Itinera, Marc De Vos, a évoqué devant la presse "un moment de crise historique".

"Il y a une crise du modèle économique et la problématique de la réforme de l'Etat. C'est un grand défi. Nous ne devons pas seulement prendre des mesures de crise, mais aussi des mesures stratégiques", a-t-il ajouté.

Itinera défend ainsi l'idée d'un système bancaire "plus sûr". "Nous avons aujourd'hui la chance de réussir ce que nous avons raté en 2008", a souligné l'économiste en chef d'Itinera, Ivan Van de Cloot.

"En 2008, il n'a été décidé que de réformer l'autorité de contrôle", a-t-il indiqué, ajoutant qu'il existait à nouveau un sentiment d'urgence pour d'autres réformes.

Itinera plaide ainsi en faveur de l'instauration d'un "testament bancaire" qui spécifie comment une institution bancaire doit être liquidée correctement sans donner lieu à de nouveaux risques systémiques.

Le "think tank" suggère aussi le remplacement de l'actuelle taxe "illogique" sur l'épargne par une taxe bancaire créée sur base d'une liste de facteurs à risque, ce qui devrait inciter à gérer les affaires bancaires plus prudemment.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires