Italie: le chômage en hausse en juin mais Renzi sûr d'aller "dans la bonne direction"

31/07/15 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Belga

L'Italie a enregistré en juin une hausse du chômage à 12,7% mais le Premier ministre Matteo Renzi a défendu vendredi sa réforme du marché du travail estimant que son pays allait dans la "bonne direction", même s'il restait "encore beaucoup à faire".

Italie: le chômage en hausse en juin mais Renzi sûr d'aller "dans la bonne direction"

Matteo Renzi © Belga

L'Institut national des statistiques a publié dans la matinée les chiffres du chômage dans la péninsule, révélant que le taux d'inactivité était en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport au mois de mai.

Ces chiffres montrent "qu'il reste encore beaucoup à faire", a déclaré M. Renzi lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres. "Avec le Jobs Act (sa réforme du marché du travail entrée en vigueur en mars), nous avons stimulé l'activité, nous avons fait un grand investissement mais l'emploi est la dernière chose qui reparte après une période de crise", a-t-il souligné.

Ardemment défendu par M. Renzi, le Jobs Act est rejetée par les syndicats et une partie de la gauche. Cette réforme prévoit la possibilité de licencier plus facilement un salarié, au moins pendant les trois premières années de contrat, et accorde pendant cette même période des exemptions de charges sociales aux entreprises qui embauchent à durée indéterminée.

En avril, le ministère du Travail avait annoncé que près de 200.000 emplois à durée indéterminée avaient été créés, soit +41% sur un an. "Ceux qui étaient méfiants (devant nos réformes, ndlr) recommencent à y croire: le nombre de personnes qui retrouvent du travail, mais également ceux à la recherche d'emploi, augmente", a souligné M. Renzi.

Avant d'assurer: "Voilà qui est un signe de reprise, même petite". Ainsi, "la production industrielle nous laisse espérer" une augmentation du PIB, et "les chiffres de la consommation sont finalement positifs".

"Effectivement, nous sommes encore loin de nos objectifs mais nous sommes dans la bonne direction", a-t-il conclu.

M. Renzi n'a cependant pas évoqué devant la presse le taux de chômage des jeunes actifs de 15 à 24 ans, qui a atteint en juin 44,2%, soit 1,9 point de plus qu'au mois de mai et son niveau le plus haut depuis 1977, selon l'Istat.

En savoir plus sur:

Nos partenaires