Intempéries: il est prématuré de chiffrer les dégâts

24/08/11 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Trends-Tendances

Tous les dossiers d'indemnisation n'ayant pas encore été remplis par les victimes des intempéries, il est trop tôt pour estimer précisément le coût total des intempéries qui ont frappé la Belgique ces derniers jours, a indiqué mercredi le porte-parole d'Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances.

Intempéries: il est prématuré de chiffrer les dégâts

© Image Globe / SISKA GREMMELPREZ

"Les assurances incendies prendront en charge la quasi-totalité des biens endommagés par les inondations, et les automobilistes ayant contracté une assurance omnium se verront également indemnisés, mais pour cela il faut établir un état précis des dommages. Réunir les documents et établir les devis prend du temps", a précisé le porte-parole.

Quant à l'intervention du fonds des calamités, elle devrait être très limitée: "elle sera sans doute proclamée pour les cultures, dans les cas de récoltes non-engrangées uniquement", a également indiqué le porte-parole.

Chaque année, dix à quinze situations sont déclarées zones de calamité, et sur les premiers mois observables, l'année 2011 ne devrait pas comporter d'augmentation particulière.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires