Inflation en hausse : "La faute à Di Rupo Ier !"

27/01/12 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Trends-Tendances

L'inflation a grimpé à 3,65 % en janvier, en hausse de 0,73 % par rapport à décembre. Sans les mesures gouvernementales, l'inflation n'aurait augmenté "que" de 0,57 %, a calculé la FEB. La fédération Agoria réclame, elle, un véritable "ministre de la lutte contre l'inflation".

Inflation en hausse : "La faute à Di Rupo Ier !"

© Thinkstock

L'augmentation de l'inflation, est le "reflet des décisions gouvernementales" (FEB)

"Une partie non négligeable de l'augmentation de l'inflation en janvier (lire ci-après) est imputable aux mesures budgétaires prises par le gouvernement fédéral en décembre dernier, et notamment à l'introduction de la TVA pour les frais de notaire et à l'augmentation de celle-ci sur la télévision payante", a réagi la Fédération des entreprises de Belgique.

L'inflation a en effet progressé de 0,73 % pour atteindre 3,65 % en janvier, avec, à la clé, un dépassement de l'indice-pivot. Or, sans les mesures gouvernementales, "l'inflation aurait augmenté de 0,57 %, a calculé la FEB. Par le biais de l'indexation automatique, les entreprises seront de nouveau confrontées à une hausse des coûts salariaux se chiffrant à plus de 150 millions d'euros sur une base annuelle."

La fédération patronale dénonce au passage "les effets pervers du système d'indexation automatique".

"Notre pays a aujourd'hui besoin d'un ministre de la lutte contre l'inflation" (Agoria)

Agoria y va fort, elle aussi : pour la fédération technologique, ce sont "les hausses de TVA du gouvernement et les prix pétroliers" qui "font grimper l'inflation". "Les causes de notre inflation plus élevée sont suffisamment connues, dénonce Paul Soete, son CEO. Sur ce point-là, au moins, plus aucune étude n'est nécessaire. Le gouvernement doit enrayer l'inflation sans plus attendre et de manière conséquente. La lutte contre l'inflation doit constituer sa priorité n° 1 afin de maintenir la compétitivité de notre pays."

Agoria dit également attendre, "du ministre Vande Lanotte, qu'il propose une approche globale, comme lutter contre les ententes sur les prix, stimuler la concurrence, revoir le calcul de l'index et orienter la politique énergétique vers des prix compétitifs." Bref, "notre pays a aujourd'hui besoin d'un ministre de la lutte contre l'inflation !, déclare encore Paul Soete. Etant donné la liaison des salaires à l'index, ce sont les entreprises qui paient cash l'inflation élevée, au détriment de notre compétitivité et de l'emploi."

Quelques récentes mesures gouvernementales accélèrent le carrousel de l'inflation belge, indique Agoria. "En effet, un cinquième de la hausse inflationniste résulte de l'augmentation de la TVA sur les frais de notaire et la télévision numérique. Le gouvernement a également manqué l'occasion de faire baisser les prix de l'électricité en affectant la rente nucléaire à une diminution de ces prix."

L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est "largement" dépassé

Comme prévu, l'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est "largement" dépassé. L'indice santé, lui, a augmenté en janvier de 0,73 point pour se fixer à 118,25 points, contre 117,52 points en décembre. Quant à la moyenne arithmétique des quatre derniers mois, elle s'est élevée à 117,53 points, contre 117,15 points en décembre.

"L'indice-pivot, fixé à 117,27 points, est donc largement dépassé", a précisé le ministère dans un communiqué, confirmant les prévisions du Bureau du plan. Début janvier, ce dernier avait prévu deux dépassements d'index en 2012, dont le premier dès janvier.

Conséquence de cette situation, les allocations sociales et les pensions augmenteront de 2 % en février, les traitements des fonctionnaires en mars.

Prix en Belgique : les plus fortes hausses et baisses de janvier

Les produits qui ont exercé l'effet haussier le plus marqué par rapport au mois dernier sont les carburants, les frais notariaux, la téléphonie fixe, le gasoil de chauffage, les légumes, la télédistribution et la télévision numérique, les voyages à l'étranger, la consommation d'eau et l'assurance incendie. Ces augmentations sont en partie compensées par les diminutions des fruits et des villages de vacances.

Les principaux mouvements enregistrés ce mois-ci sont :

L'eurosuper, le diesel et le LPG ont coûté respectivement 3,7 %, 2,7 % et 9,3 % de plus en janvier. Les frais notariaux pour un prêt hypothécaire ont augmenté de 22 %, principalement suite à la hausse de la TVA de 0 % à 21 %. Les prix des communications par la ligne fixe ont été majorés de 7,5 %.

Le gasoil de chauffage a coûté ce mois-ci 4,3 % de plus qu'en décembre. Les prix des légumes frais ont augmenté de 7,7 %. Les tomates (+ 35 %), les poivrons (+ 28 %), la laitue (+ 23 %) et les choux-fleurs (+ 8 %) enregistrent les plus fortes hausses. Les chicons, par contre, coûtent 18 % de moins que le mois passé.

Le coût d'un abonnement à la télédistribution s'est accru de 6,2 %, en raison principalement du relèvement de la TVA de 12 % à 21 % pour la télévision numérique. Après correction saisonnière, les voyages à l'étranger ont augmenté de 2,8 % en janvier. Les prix de la consommation d'eau (taxe d'égouttage incluse) ont grimpé de 3,9 % en janvier. L'assurance incendie est en hausse de 3,6 %.

A l'inverse, les prix des fruits frais sont en recul de 5,9 % en moyenne en janvier. Les mandarines (- 7,3 %), les kiwis (- 6,7 %) et les pommes Jonagold (- 2,6 %) enregistrent les plus fortes baisses. Les prix de location des logements de vacances se sont repliés de 30 % après avoir augmenté de 31 % en décembre.

Inflation : 3,65 % en janvier, après 3,49 % en décembre et 3,85 % en novembre 2011

L'inflation s'élève désormais à 3,65 %, contre 3,49 % le mois dernier et 3,85 % en novembre. L'inflation de l'indice santé s'élève ce mois-ci à 3,38 %, contre 3,23 % en décembre et 3,39 % en novembre. L'inflation des produits énergétiques reste à un niveau élevé. L'inflation des prix énergétiques a atteint 13,9 % en janvier 2012, contre 13,8 % en décembre 2011. Le taux d'inflation hors énergie passe de 2,09 % le mois précédent à 2,24 % ce mois-ci.

Trends.be

Nos partenaires