03/01/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:48
Du Trends-Tendances du 21/12/17

"Il faut soutenir les initiatives citoyennes"

Ce que l'on peut affirmer sans risques à propos de l'année 2018, c'est que les plus grands problèmes mondiaux auxquels nous sommes confrontés ne disparaîtront pas. Et, en l'absence d'action radicale, ils pourraient même s'aggraver.

"Il faut soutenir les initiatives citoyennes"

© Montage/Reuters

Des millions de personnes se sentent abandonnées par les forces de la mondialisation, et sont des proies faciles pour les sirènes de l'isolationnisme, de la xénophobie et du racisme. La confiance dans les institutions gouvernementales, l'économie et le système multilatéral est plus faible que jamais, et ce déficit de confiance aide les vendeurs de populisme cyniques à gagner des votes en proposant des boucs émissaires et des solutions dont la simplicité n'est qu'apparente.

Que peut-on faire contre cela ? Le monde a besoin d'idées innovantes, créatives et audacieuses pour relever les défis de l'avenir et contrer le pessimisme ambiant. Une source d'inspiration, pensons-nous, peut venir non pas du futur mais du passé. En juillet 2018, 100 ans se seront écoulés depuis la naissance, dans le village sud-africain de Mvezo, de Nelson Mandela, une des figures politiques les plus visionnaires et les plus influentes que le monde a connues.

Pour ceux d'entre nous qui l'ont côtoyé et aimé, il restera toujours l'homme qui a mené son peuple à la liberté, qui a souffert puis vaincu l'apartheid en Afrique du Sud, et qui a construit une nouvelle démocratie avec magnanimité, sagesse et anticipation. Mais des millions de personnes qui vivent aujourd'hui n'étaient pas encore nées quand Nelson Mandela a quitté la prison en homme libre. Ce qui est remarquable, et ce qui nous donne de l'espoir pour l'avenir, c'est à quel point sa vie et son héritage continuent d'inspirer les jeunes générations.

Notre ami Peter Gabriel et moi-même (Graça Machel) avons eu le privilège de travailler avec Madiba il y a 10 ans, quand il a fondé les Elders (" les anciens "), un groupe d'anciens leaders politiques indépendants choisis pour poursuivre son travail en faveur de la paix, de la justice et des droits humains (Jimmy Carter, ancien président des Etats-Unis, Mary Robinson, première femme présidente de l'Irlande, et Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'ONU, faisaient partie des premiers Elders). Mandela a alors chargé le groupe de " soutenir le courage au milieu de la peur, promouvoir l'entente au milieu du conflit, et inspirer l'espoir au milieu du désespoir ".

Partager

Des millions de personnes se sentent abandonnées par les forces de la mondialisation, et sont des proies faciles pour les sirènes de l'isolationnisme, de la xénophobie et du racisme.

Au cours de leur première décennie d'existence, les Elders ont fait parler de certaines injustices et discriminations " oubliées " comme la question du mariage des enfants ; ils ont appelé, constituant une voix morale claire, à une action urgente contre le changement climatique ; et ils ont oeuvré à la résolution des conflits mondiaux depuis le Soudan du Sud jusqu'à la Côte d'Ivoire. Mais trop de dirigeants d'aujourd'hui poursuivent sciemment des politiques qui sont aux antipodes des valeurs de Mandela ou ignorent volontairement leurs responsabilités vis-à-vis de leurs peuples.

Les politiques nationalistes, depuis America First et le Brexit jusqu'aux sectarismes ethniques en Inde et en Birmanie, détériorent les liens qui nous unissent tous dans une humanité commune. Les politiques qui en résultent asphyxient l'économie et menacent les fondations de la croissance sur l'ensemble des marchés. Ces programmes protectionnistes et ces politiques d'intolérance détournent l'attention de crises humanitaires qui ont d'urgence besoin de tout notre engagement Nous sommes convaincus qu'une nouvelle approche est nécessaire en 2018. Si les politiques ne sont pas capables d'apporter des réponses adéquates, alors les citoyens ordinaires doivent prendre la parole. C'est pour cette raison que les Elders ont lancé l'initiative Walk Together.

Cette initiative veut exploiter la créativité des populations en rassemblant les 100 idées réalisables les plus innovantes qui auront été proposées afin de faire progresser les causes de la paix, de la santé, de l'égalité et de la justice. Les Elders et des leaders plus jeunes présenteront ces projets au monde entier en juillet 2018, au moment de la célébration du 100e anniversaire de la naissance de Mandela. Le but est qu'en ressortent des propositions pragmatiques, adaptées aux réalités, qui puissent être mises en oeuvre dans le monde entier.

Par Richard Branson, président de Virgin Unite et Graça Machel, veuve de Nelson Mandela.

Nos partenaires