Horeca, télécoms et services culturels tirent l'inflation vers le haut

08/03/17 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Belga

L'horeca, les télécommunications et le monde culturel sont les secteurs au sein desquels les prix ont le plus rapidement augmenté dans le domaine des services en Belgique. Cette inflation des prix des services contribue pour moitié à la différence d'inflation avec les Pays-Bas, la France et l'Allemagne, selon une étude commandée par le ministre fédéral de l'Economie Kris Peeters.

Horeca, télécoms et services culturels tirent l'inflation vers le haut

© BELGAIMAGE/Jasper Jacobs

L'inflation totale s'est élevée à 1,5% en Belgique sur la période 2008-2016, contre 1,1% dans les trois grands pays limitrophes. La différence s'établit ainsi à 3,6 points de pourcentage sur l'intervalle. Elle provient pour 45% d'une inflation plus importante dans le secteur des services, selon une étude réalisée par un groupe de travail rassemblant la Banque nationale, le Bureau du Plan, l'Observatoire des prix et le SPF Economie.

La différence dans l'inflation des services s'explique pour deux tiers par une augmentation des prix plus rapide dans les cafés et les restaurants (39%), les télécoms (16%) - dont les prix baissent moins vite que dans les pays voisins et où les packs sont plus chers - et les services culturels.

Le ministre Peeters a demandé une analyse l'été dernier afin de comprendre la différence systématique avec les pays voisins. Les résultats indiquent que celle-ci ne peut uniquement s'expliquer par les mesures gouvernementales. Les "services régulés", qui représentent un tiers du secteur et pour lesquels les autorités déterminent au moins partiellement les prix comme l'enseignement, l'enlèvement des déchets ou les soins de santé, contribuent également à l'inflation plus rapide par rapport aux Pays-Bas, à la France et à l'Allemagne. Le ministre estime néanmoins que ce n'est pas suffisant pour expliquer la différence.

Le ministre va maintenant demander au groupe de travail de contrôler l'inflation des services chaque année et de faire des recommandations. Kris Peeters estime que la différence devrait baisser dans les prochaines années dans l'horeca car le secteur est actuellement dans une phase de transition. Pour les télécoms, le ministre s'attend à un changement significatif avec l'instauration du système 'easy switch', qui doit faciliter les changements d'opérateur pour le consommateur.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires