Herman Van Rompuy : "des réformes économiques sont indispensables en Belgique"

26/05/13 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Trends-Tendances

La Belgique ne pourra éviter les mesures d'économies, et certainement pas la poursuite de ses réformes socio-économiques, même si elle évite la semaine prochaine une amende de la Commission européenne chargée d'évaluer les trajectoires budgétaires des Etats, a jugé dimanche le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy interrogé par la chaîne flamande VTM.

Herman Van Rompuy : "des réformes économiques sont indispensables en Belgique"

© Image Globe

L'exécutif européen doit décider mercredi s'il impose une amende à la Belgique pour ne pas avoir pleinement respecté ses engagements budgétaires ces dernières années.

Selon le Tijd de ce week-end, la Commission européenne envisagerait d'exonérer la Belgique de toute amende à l'heure où la France par exemple vient de recevoir un délai supplémentaire pour réaliser ses objectifs budgétaires.

En tant que président du Conseil, M. Van Rompuy n'entend toutefois nullement anticiper la décision de la Commission, mais une chose est certaine à ses yeux: "Même si la récession généralisée devait motiver un report des objectifs, cela ne signifie pas la fin des économies, et certainement pas la fin des réformes", a-t-il insisté.

Le président du Conseil identifie trois priorités: le renfort de la position concurrentielle du pays, l'assainissement du marché du travail et la nécessité de rendre le régime des pensions financièrement soutenable. "La Commission fera sans doute des recommandations en ce sens", prédit M. Van Rompuy.

En savoir plus sur:

Nos partenaires