Hausse du taux directeur : vers une volte-face de la BCE ?

31/03/11 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Trends-Tendances

Selon son économiste en chef, la BCE doit faire "volte-face" dans son action contre à l'inflation. Un commentaire qui semble accréditer la thèse selon laquelle l'institution augmentera son taux directeur la semaine prochaine.

Hausse du taux directeur : vers une volte-face de la BCE ?

© Bloomberg

Jürgen Stark, économiste en chef de la Banque centrale européenne, estime dans une tribune publiée jeudi par le Financial Times qu'il est temps pour la BCE de "faire volte-face" dans sa politique monétaire, ce qui confirme l'hypothèse d'une hausse de taux.

"Au plus fort de la crise financière, la BCE a baissé les taux de manière agressive face à des risques à la baisse pour la stabilité des prix, écrit l'économiste allemand, connu pour être partisan d'une ligne dure de lutte contre l'inflation. Dans la mesure où ces risques partent à la hausse, la BCE doit faire volte-face."

Ce commentaire semble accréditer la thèse selon laquelle l'institution de Francfort augmentera son taux directeur la semaine prochaine. La BCE avait indiqué en avoir l'intention voici un mois, avant que les événements au Japon ne viennent semer le doute sur cette perspective.

La semaine dernière déjà, Jürgen Stark avait estimé qu'il y avait "de bonnes raisons de normaliser la politique monétaire" tandis que Jean-Claude Trichet, président de la BCE, laissait entendre que la catastrophe japonaise ne changeait pas la position de son institution concernant une possible hausse des taux.

L'inflation en zone euro s'accélère à 2,6 % en mars

L'inflation a encore accéléré en mars dans la zone euro, à 2,6 % sur un an après 2,4 % en février, selon une première estimation publiée jeudi par Eurostat, l'office européen des statistiques. Elle dépasse pour le quatrième mois consécutif le seuil de 2 % surveillé par la Banque centrale européenne, chargée de veiller à la stabilité des prix.

La BCE vise, sur le moyen terme, une inflation légèrement inférieure à 2 %. L'inflation avait été de 2,2 % en décembre, dépassant le seuil de 2 % pour la première fois depuis fin 2008, puis de 2,3 % en janvier. Son accélération inquiète la BCE, dont le président avait annoncé début mars une possible augmentation en avril du taux d'intérêt directeur, rivé à 1 % depuis mai 2009.

L'inflation, dopée notamment par la hausse des prix de l'énergie, est à son plus haut niveau dans la zone euro depuis octobre 2008, où elle avait atteint 3,2 %. Elle avait ensuite été de 2,1 % en novembre 2008, avant de revenir durablement sous la barre des 2 % et même passer temporairement en négatif courant 2009.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires