Hans Bevers: "La faiblesse du marché du travail est le talon d'Achille de l'économie belge"

22/02/18 à 08:50 - Mise à jour à 10:08

Source: Knack

Dans sa première grande interview, Hans Bevers, le jeune économiste principal de la Banque Degroof Petercam, n'y va pas par quatre chemins : "Nous avons à nouveau perdu un temps précieux sous le gouvernement Michel."

"La première priorité de notre gouvernement devrait être : mettre les gens au travail. Il le fait trop peu", déclare Hans Bevers. "C'est quoi la prospérité? La prospérité, c'est la somme de deux éléments. Premièrement la productivité: la nôtre s'élève toujours à 20% de plus que la moyenne européenne. Et deuxièmement : le nombre de personnes qui travaillent : pour atteindre la moyenne européenne sur ce plan, il faut mettre 500 000 Belges de plus au travail. Les faibles prestations du marché du travail sont le talon d'Achille de l'économie belge."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires