Haiyan: une facture de 14 milliards de dollars pour les Philippines

18/11/13 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Trends-Tendances

Le typhon Haiyan a paralysé une partie de l'économie philippine. Une situation qui, paradoxalement, pourrait "profiter" à certaines entreprises belges.

Haiyan: une facture de 14 milliards de dollars pour les Philippines

© Reuters

Plus de 14 milliards de dollars. D'après une estimation faite par l'agence Bloomberg, voilà le montant de la facture économique qui pénalise aujourd'hui les Philippines. Et dans la catastrophe qui touche ce pays défiguré par le typhon Haiyan, seuls deux milliards des dégâts occasionnés seraient couverts par les assurances...

C'est principalement le secteur agricole -- employant plus du tiers des travailleurs philippins -- qui est touché de plein fouet puisque la moitié des plantations de cannes à sucre du pays a été dévastée et que 2 % des récoltes de riz du trimestre sont tout simplement perdus. Selon les experts, la zone sinistrée concernerait 12 à 13 % de l'économie philippine et la catastrophe va probablement entraîner une perte de productivité de 8 % pour les régions touchées.

Certes, l'Union européenne a déjà débloqué une aide d'urgence de 13 millions d'euros, à l'instar de l'agence Usaid du département d'Etat américain qui a déjà consacré 20 millions de dollars pour les Philippines, mais ces montants seront nettement insuffisants pour redresser rapidement la région, même si l'Onu a elle aussi lancé un appel aux dons à hauteur de 300 millions de dollars pour un plan qui devrait courir jusqu'à fin mai 2014.

Quid de la Belgique ? Les ravages du typhon Haiyan auront-ils une incidence sur le commerce établi entre les Philippines et notre pays ? C'est peu probable. En 2012, ce pays asiatique s'est en effet classé à la 69e place sur la liste des clients de la Belgique, avec des exportations vers les Philippines chiffrées à 268,4 millions d'euros (contre 269,5 millions en 2011), soit 0,1 % des exportations belges totales. Au hit-parade des principaux produits exportés : les machines et appareils (37,7 %), les produits chimiques (28,5 %) et les produits alimentaires (7,3 %).

En ce qui concerne les fournisseurs de la Belgique en 2012, les Philippines ne sont pas non plus dans le haut du panier puisque le pays se classe à la 79e place de nos importateurs. De 2011 à 2012, le volume des importations philippines a même connu une chute importante, passant de quasi 239 millions en 2011 à 163,7 millions en 2012.

"Les Philippines sont plutôt dans le bas du classement au niveau de nos échanges commerciaux, mais c'est un pays qui commence à émerger sur le plan économique commente Michel Kempeneers, directeur de la zone Asie-Pacifique à l'Agence wallonne à l'exportation (Awex). La catastrophe aura donc peu d'impact sur les relations existantes, d'autant plus que les activités économiques sont très centralisées sur la capitale. Mais paradoxalement, le passage du typhon pourrait aussi booster le business de certaines de nos entreprises présentes là-bas comme Mithra Pharmaceuticals, Zentech, UCB ou encore GSK Belgique. Car il faudra dépolluer la région, assainir certaines zones, soigner les gens et en vacciner d'autres pour prévenir toute maladie. Et nos entreprises déjà actives là-bas pourraient y jouer un rôle."

FRÉDÉRIC BRÉBANT

Nos partenaires