Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

20/05/15 à 14:14 - Mise à jour à 21/05/15 à 11:34

Grèce - UE: Qui sera la 'poule mouillée' ? Qui aura 'la fureur de vivre' ?

Plus personne, à part les spécialistes, ne comprend grand-chose aux dernières négociations entre la Grèce et les autres États de la zone euro !

Grèce - UE: Qui sera la 'poule mouillée' ? Qui aura 'la fureur de vivre' ?

James Dean © Capture d'écran YouTube

Le journal Les Echos a pourtant une belle métaphore pour expliquer ce qui se passe en ce moment en Grèce. Et cette métaphore, c'est le fameux film de Nicholas Ray, "la fureur de vivre", avec James Dean comme héros principal. Ceux qui ont vu le film savent qu'à un moment donné, le personnage incarné par James Dean est mis au défi par le chef d'une bande rivale d'adolescents. Le défi est un peu fou et consiste à rouler en voiture à toute vitesse en direction d'un ravin. La "poule mouillée" sera celui qui se jette le premier hors de la voiture, avant qu'elle n'arrive devant le ravin !

Donc, comme l'explique fort bien le journal Les Echos, les négociations entre la Grèce et ses partenaires européens ressemblent furieusement à ce jeu dangereux et en quelque sorte imbécile !

Pour l'heure, les autres États européens demandent à la Grèce de poursuivre les réformes avant de débloquer les fonds pour elle. De leur côté, les Grecs disent non aux réformes, car selon eux, celles-ci sont injustes et n'ont d'ailleurs pas permis de redresser l'économie grecque. Et chacun des deux camps reste sur sa position tout en sachant que le ravin est proche ! Le ravin, pour les uns, c'est la faillite de l'État grec, et pour les autres, c'est la sortie de l'euro ! Chacun des camps reste sur sa position en espérant que la peur du ravin forcera l'autre à céder sur sa position ! Normalement, le perdant, ou si vous préférez la "poule mouillée", sera celui qui sera convaincu d'avoir le plus à perdre d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

Partager

Dans ce jeu stupide entre la Grèce et l'Europe, il suffirait d'un grain de sable pour provoquer une panique bancaire

Et ce qui rend ce jeu stupide encore plus difficile à déchiffrer, y compris pour les experts, c'est que personne au fond ne sait qu'elles seront les conséquences exactes d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

D'autant que dans ce jeu de la "poule mouillée", autrement dit celui de la course vers le précipice, il y a l'imprévisible, le petit caillou que personne n'a vu et qui peut tout faire déraper. Je rappelle que dans le cadre du film de Nicholas Ray, l'adolescent qui avait lancé le défi à James Dean n'a pas pu sauter de sa voiture à temps, non pas parce qu'il ne voulait pas, mais parce qu'un événement imprévisible s'est produit - à savoir qu'une boucle de son blouson s'était coincée dans une poignée de portière. Quant à ce jeu avec la Grèce, il suffirait d'un grain de sable pour provoquer une panique bancaire dont tout le monde se passerait bien.

Donc, la prochaine fois que vous verrez le premier ministre grec à la télévision, pensez à James Dean et au jeu du grand saut vers le ravin... Sauf qu'ici, nous sommes tous acteurs dans ce film grec !

Nos partenaires