Grèce/UE: "il faudra que le futur gouvernement respecte les accords"

24/08/15 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Le futur gouvernement grec, quelle que soit sa couleur politique, devra respecter l'accord sur le plan de sauvetage international conclu par le Premier ministre démissionnaire Alexis Tsipras, a estimé lundi à Prague le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

Grèce/UE: "il faudra que le futur gouvernement respecte les accords"

© Reuters

"Quel que soit le gouvernement sorti des urnes, il faudra qu'il respecte l'accord conclu avec l'Europe", a dit M. Fabius, commentant les législatives anticipées qui se profilent en Grèce.

"Les accords qui ont été passés sont difficiles mais je pense qu'ils étaient indispensables", a souligné M. Fabius, interrogé par l'AFP.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras (gauche radicale Syriza) a démissionné jeudi, après la perte de sa majorité parlementaire lors de l'adoption récente d'un nouveau plan de sauvetage européen.

L'échec probable de la procédure des mandats exploratoires déclenchée après sa démission rend des élections anticipées en septembre quasiment certaines.

"Il était difficile de trouver une autre solution pour le Premier ministre Tsipras puisqu'il avait perdu sa majorité", a constaté M. Fabius.

"On a fait le plus dur, qui est de trouver un accord sur le plan économique et financier. J'espère que la situation politique permettra de respecter ces accords", a-t-il résumé.

Elu en janvier avec une nette majorité en promettant de mettre fin aux politiques d'austérité, Alexis Tsipras avait négocié fermement pendant six mois avec les créanciers de son pays, l'UE et le FMI, avant de faire des concessions en juillet pour éviter la sortie de la Grèce de la zone euro.

Avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires