Grèce : nouvelle grève générale contre l'austérité

01/12/11 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Trends-Tendances

Les bateaux restaient à l'ancre ce jeudi matin au port du Pirée, près d'Athènes, et la fonction publique tournait au ralenti, en raison d'une grève générale observée par les syndicats du privé et du public.

Grèce : nouvelle grève générale contre l'austérité

© REUTERS

Des manifestations ont eu lieu en fin de matinée dans le centre d'Athènes et à Salonique (nord) sous le mot d'ordre "non au budget d'austérité". Le projet de budget 2012, qui prévoit des réductions de dépenses publiques et augmentations de taxes dictées par les créanciers du pays, UE et FMI, doit être adopté mardi au Parlement.

Il s'agit de la première grève contre le nouveau gouvernement d'union nationale de Lucas Papademos formé le 11 novembre, après la démission du précédent gouvernement socialiste de Georges Papandréou, et de la sixième grève générale depuis le début de l'année en Grèce.

Depuis mai 2010, marquant le début de la crise de la dette en Grèce, et le moment où le pays a été contraint d'avoir recours à l'aide financière de l'UE et du FMI, les syndicats ont observé quatorze grèves générales au total contre les politiques d'austérité provoquées par les bailleurs de fonds en échange de leur soutien.

Outre les marins, le réseau ferroviaire du pays était aussi paralysé. En revanche, les transports aériens fonctionnaient normalement ainsi que la Bourse d'Athènes.

Les bus et les trolleys ont observé un arrêt de travail de trois heures en début de matinée et prévoient s'arrêter plus tôt dans la soirée. Le métro fonctionnait normalement à Athènes.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires