Grèce: le gouvernement annonce de nouvelles mesures d'austérité pour 4,8 mds d'euros

03/03/10 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement socialiste grec a annoncé mercredi des mesures d'austérité permettant d'économiser 4,8 milliards d'euros, comprenant des coupes salariales dans le secteur public.

Grèce: le gouvernement annonce de nouvelles mesures d'austérité pour 4,8 mds d'euros

© Epa

Grèce: la Commission UE doit nommer un représentant spécial

La Commission européenne devrait nommer un représentant spécial en Grèce pour superviser le plan d'austérité annoncé par Athènes, selon le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy Verhofstadt.

"Les circonstances exceptionnelles appellent des mesures drastiques", a déclaré M. Verhofstadt, cité dans un communiqué.

"Un plan de rigueur crédible est absolument nécessaire pour assainir les finances publiques grecques mais, afin de rassurer les marchés et les contribuables européens, une supervision étroite de la politique budgétaire grecque par un représentant de la Commission doit être mise en place jusqu'à ce que le déficit grec retrouve le niveau requis par le Pacte de stabilité", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, M. Verhofstadt avait déjà appelé le Parlement européen à prendre le leadership dans la recherche des causes de la crise grecque. Il compte défendre cette initiative ce jeudi, lors de la Conférence des présidents du Parlement, qui réunit les chefs de groupes politiques et fixe l'agenda des travaux.

M. Verhofstadt veut que les eurodéputés puissent auditionner tous les acteurs concernés, y compris Eurostat et la banque américaine Goldman Sachs, qui a aidé la Grèce à masquer l'ampleur de son déficit.


Le gouvernement a notamment décidé une hausse de 2% de la taxe à la valeur ajoutée (TVA); une réduction de de 30% du 13ème mois de salaire et de 60% du 14ème mois de salaire touchés par les employés du secteur public; le gel des pensions de retraites des fonctionnaires et des salariés du secteur privé; ainsi qu'une hausse sur les taxes sur les alcools, le tabac, les carburants et les produits de luxe.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires