Grèce: Lagarde insatisfaite des propositions des créanciers jusqu'ici

27/01/12 à 20:22 - Mise à jour à 20:22

Source: Trends-Tendances

La directrice du Fonds monétaire international Christine Lagarde s'est dite insatisfaite des propositions des créanciers de la Grèce à ce jour pour effacer une partie de la dette du pays.

Grèce: Lagarde insatisfaite des propositions des créanciers jusqu'ici

© EPA

"La façon dont je vois les choses est que les négociations sont en cours et que clairement, jusqu'ici, il n'a pas été souhaitable que les Grecs acceptent l'offre des créanciers", a affirmé Mme Lagarde sur la chaîne Bloomberg TV, qui l'interrogeait depuis Davos (Suisse).

Interrogée sur ce qu'elle souhaitait voir sortir de ces négociations, Mme Lagarde a indiqué que le FMI était "fixé" sur l'idée que la Grèce parvienne à une dette de 120% du produit intérieur brut en 2020 tout au plus.

"Il faut que (la décote) soit considérable, manifestement. Parce qu'on ne fait pas cela de manière répétée", a encore dit Mme Lagarde.

Le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn a affirmé vendredi à Davos que les négociations aboutiraient "sans doute ce week-end".

La directrice générale du FMI s'est refusée à parler d'un nouveau prêt du FMI à la Grèce tant qu'elles ne seraient pas conclues. "Nous sommes actuellement sur le terrain, en train de travailler avec les autorités grecques, sur les performances de l'année dernière, du trimestre dernier. Nous ne sommes pas terriblement optimistes quant à ce qui a été fait", a-t-elle souligné.

Le Fonds a accordé à la Grèce en mai 2010 un prêt de 30 milliards d'euros, qui court jusqu'en mai 2013, et dont deux tiers ont été versés pour le moment.

Trends.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires