Grèce: La dette a dépassé 170% du PIB en 2011

22/10/12 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Trends-Tendances

La montagne de dettes de la Grèce est encore plus importante que prévu. Le déficit et la dette publics de la Grèce pour l'année 2011 se sont nettement aggravés, respectivement à 9,4% et 170,6% du PIB, selon des données provisoires rendues publiques lundi par l'Autorité des statistiques grecques (Elstat).

Grèce: La dette a dépassé 170% du PIB en 2011

Les premières estimations d'Elstat, en avril, avaient chiffré le déficit à 9,1% du PIB, très proches de la prévision budgétaire pour 2011 de 9%. La dette publique était, elle, calculée à 165,3% du PIB, alors que le pays est censé la ramener à 120% du PIB en 2020 selon l'accord avec ses bailleurs de fonds.

Cette aggravation découle surtout de la révision à la hausse de l'ampleur de la récession en 2011, a relevé Elstat dans un communiqué. Le 5 octobre, Elstat avait annoncé une aggravation de la chute du PIB en 2011, qui a reculé de 7,1% au lieu des 6,9% annoncés initialement. En raison des mesures de rigueur appliquées au pays et des retards dans l'application de réformes structurelles, la Grèce qui traverse en 2012 sa cinquième année de récession, prévoit d'ores et déjà une sixième année de récession en 2013.

En chiffres absolus, le déficit s'établit à 19,686 milliards d'euros et la dette à 355,658 milliards, sans grande différence par rapport aux estimations d'avril. En 2009, juste avant le déclenchement de la crise, le pays accusait un déficit public de 15,6% du PIB, à 36,125 milliards d'euros et une dette de 129,7% du PIB, à 299,682.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires