Grèce: Eurostat vérifie si Goldman Sachs a aidé à maquiller la dette

18/02/10 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Trends-Tendances

Eurostat, institut européen qui contrôle les chiffres fournis par les Etats membres de l'UE, vérifie actuellement si la banque d'affaires américaine Goldman Sachs a aidé à maquiller la réalité de la dette de la Grèce, a annoncé jeudi la ministre française de l'Economie.

Grèce: Eurostat vérifie si Goldman Sachs a aidé à maquiller la dette

© Epa

L'institut de statistique européen "Eurostat fait une enquête sur le terrain en Grèce auprès du trésor grec pour vérifier exactement ce qui a été pratiqué", a déclaré Christine Lagarde à la radio publique France Inter.

La Grèce est aux prises avec une grave crise budgétaire qui a déstabilisé l'euro: elle a vu son endettement gonfler à 300 milliards d'euros, soit 113% du Produit intérieur brut (PIB), près du double de la limite de 60% du PIB fixée par la zone euro.

Selon les journaux américains New York Times et Risk Magazine, et le quotidien allemand Der Spiegel, Goldman Sachs, conseil d'Athènes, a permis à l'Etat grec de maquiller la réalité de sa dette.

"Il faut savoir (...) si ça a été du maquillage de comptes et si ça a été légal ou pas à l'époque où ça a été fait", a-t-elle poursuivi.

En 2002, sur les conseils de la banque, Athènes a emprunté un milliard d'euros en usant d'un produit financier complexe qui lui a permis de ne pas inscrire cette opération dans ses comptes. Cet artifice a permis non seulement à Athènes de répondre aux exigences du pacte de stabilité de la zone euro, mais aussi de repousser les échéances de remboursement de ses créances.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires