Grandes disparités dans le prix de l'énergie: la faute aux coûts de distribution

26/08/11 à 14:20 - Mise à jour à 14:20

Source: Trends-Tendances

De grosses différences de prix de l'électricité et du gaz entre villes belges et avec les pays voisins sont constatées, ressort-il d'une enquête de Test-Achats présentée vendredi. En cause, en Belgique, l'impact des coûts de distribution.

Grandes disparités dans le prix de l'énergie: la faute aux coûts de distribution

© Image Globe

Pour un profil similaire en électricité et gaz, en Wallonie, un Arlonais va débourser 248 euros de plus par an qu'un Liégeois et un Courtraisien 358 euros de plus qu'un Anversois.

En cause, les coûts de distribution. Ils atteignent, pour 3.500 kWh/an, 31 pc de la facture finale à Bruxelles, 29 pc à Charleroi et 41 pc à Courtrai.

L'organisation remarque aussi que les coûts de distribution ont augmenté plus vite que le coût de la vie: +14 pc en Wallonie et à Bruxelles depuis la libéralisation de 2007 (contre +8 pc pour l'indice des prix).

Test-Achats a constaté que le consommateur qui délaisse le tarif par défaut pour opter pour le tarif le moins cher du marché dans sa région, soit une économie de 400 euros, absorbe ainsi l'augmentation des coûts de l'énergie entre juillet 2010 et juillet 2011.

Des différences notables avec les pays voisins sont aussi observées. La Belgique s'en sort bien pour les petites consommations mais est bien plus chère pour les plus énergivores. Ainsi, la facture d'électricité, autour de 500 euros par an pour 3.500 kWh en France et au Royaume-Uni, atteint entre 700 et plus de 900 euros en Belgique et en Allemagne.

Pour le gaz, les Belges payent 60 pc de plus que les Anglais.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires