Gaz : "Electrabel doit rembourser les consommateurs !"

25/01/10 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Trends-Tendances

Pour le patron de la Creg, Electrabel de maintenir artificiellement des prix de gaz élevés. Pour le député SP.a Renaat Landuyt, le parquet doit intervenir dans le dossier du prix de l'énergie pour que le consommateur récupère une partie de son argent. Pour Electrabel, en revanche, les tarifs du gaz en Belgique sont dans la moyenne des prix pratiqués dans les pays voisins...

Gaz : "Electrabel doit rembourser les consommateurs !"

© Belga

La libéralisation du marché de l'énergie n'a pas répondu aux attentes, affirme François Possemiers, président de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz, samedi dans La Libre Belgique. Il souligne que la Creg a accompli son devoir en contribuant à faire baisser les tarifs de transport et de distribution mais dénonce le fait que les fournisseurs de gaz manipulent les prix.

Dans De Morgen, il accuse directement Electrabel de maintenir artificiellement des prix élevés. En 10 ans, le prix a baissé de 40 % pour le transport d'électricité et de 35 % pour le transport de gaz. Pour la distribution, le recul de 25 % enregistré entre 2003 et 2007 sera partiellement annulé par la hausse de 12 % depuis 2008 suite aux nouveaux arrêtés tarifaires appliqués contre l'avis de la Creg, remarque François Possemiers, soulignant que la Creg est compétente en matière de monitoring des prix mais pas de fixation.

Le régulateur de l'énergie ne s'intéresse pas uniquement à la situation belge, puisque son président dénonce l'absence, en Europe, de concurrence entre les sociétés, "qui ne se font pas de mal entre elles" : "Les opérateurs historiques ont maintenu une puissance terrible sur leur territoire !", remarque François Possemiers, évoquant Electrabel mais aussi les autres entreprises "qui font leur lobbying pour profiter de la situation du passé".

Gaz d'Electrabel : "Il n'y a pas de raison que le parquet n'intervienne pas dans cette affaire comme dans le dossier Citibank !" (Landuyt)

Le député SP.a Renaat Landuyt estime que le parquet doit intervenir dans le dossier du prix de l'énergie pour que le consommateur récupère une partie de son argent : "Il n'y a pas de raison que le parquet n'intervienne pas dans cette affaire comme dans le dossier Citibank !", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Renaat Landuyt réagit aux déclarations du président de la Creg. L'auditeur du Conseil pour la concurrence a ouvert une enquête. Vincent Van Quickenborne, ministre pour l'Entreprise, a affirmé que, si des violations sont constatées, des amendes pourront être infligées. "Ces fournisseurs de gaz ont apparemment trompé le consommateur et c'est une infraction, a réagi Renaat Landuyt. Le parquet doit maintenant s'occuper de l'affaire et faire en sorte que chaque consommateur récupère le surplus de l'argent qui a été payé."

Le député SP.a estime que le parquet doit ouvrir une enquête pénale, de manière à établir notamment les auteurs de l'infraction et permettre aux consommateurs de récupérer une partie de leur argent.

Electrabel rejette "toute accusation de manipulation des prix du gaz" mais refuse de réagir aux propos du patron de la Creg

Electrabel a rejeté dimanche, dans un communiqué, "toute accusation de manipulation des prix du gaz" et regrette que "ces accusations aient été abordées par voie de presse sans que la société n'ait reçu une mise en cause officielle qui aurait pu lui permettre de connaître les faits reprochés et les arguments invoqués". L'électricien estime qu'en l'absence de toute information précise, il ne peut réagir à ce stade.

Electrabel précise par ailleurs qu'à la suite de la diminution des prix des produits pétroliers sur le plan mondial, les prix du gaz ont enregistré une nette baisse. Les prix du gaz en décembre 2009 étaient ainsi en moyenne 30 % moins chers qu'en décembre 2008. La filiale de GDF Suez précise enfin que la dernière comparaison des prix de gaz dans les pays européens montre que les tarifs du gaz en Belgique sont dans la moyenne des prix pratiqués dans les pays voisins.

Febeg : par rapport aux autres pays européens, les tarifs du gaz belges se situent dans une position moyenne

La Fédération belge des entreprises électriques et gazières (Febeg), dans un communiqué, a fait part dimanche de son étonnement après les déclarations du président de la Creg. La fédération patronale souligne que François Possemiers se base sur une étude confidentielle que le régulateur aurait remise au ministre de l'Energie et dont les fournisseurs n'ont pu prendre connaissance. Ils ne peuvent dès lors pas réagir en détail à son propos, souligne la Febeg.

Celle-ci dit par ailleurs constater que les statistiques récentes publiées par Eurostat montrent que, par rapport aux autres pays européens, les tarifs du gaz belges se situent dans une position moyenne, aussi bien pour les ménages que pour les clients industriels. La fédération ne peut dès lors que s'étonner des déclarations du patron de la Creg, conclut-elle.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires